Décès de Louis Fajfrowski: Le parquet d’Aurillac conclut que la mort a bien été causée par la violence du plaquage

RUGBY Le jeune joueur de 21 ans est décédé le 10 août dernier après un choc violent lors d’un plaquage…

A.L.G.

— 

Le jeune rugbyman d'Aurillac, Louis Fajfrowski, est décédé après un match le 10 août 2018, à l'âge de 21 ans.
Le jeune rugbyman d'Aurillac, Louis Fajfrowski, est décédé après un match le 10 août 2018, à l'âge de 21 ans. — Stade aurillacois

Trois mois après le décès tragique du jeune rugbyman d’Aurillac Louis Fajfrowski (21 ans), lors d’un match amical de son équipe, les conclusions de l’enquête viennent d’être rendues. Selon une information de La Montagne, le parquet d’Aurillac a conclu ce jeudi matin que le décès était officiellement d’origine accidentelle, provoqué par la violence du plaquage au thorax qui a entraîné une « fibrillation à effet létal ». Le cœur du joueur s’est arrêté de battre à la suite du choc et les secours n’ont jamais réussi à le faire repartir.

Selon le parquet d’Aurillac et après autopsie, il est impossible de « démontrer qu’il y avait une quelconque faute imputable à qui que ce soit. C’est un accident malheureux ». Ces conclusions devraient cependant relancer le débat sur la dangerosité du rugby moderne.