Roland-Garros: «La fin d'une période sur terre battue à oublier»... Lucas Pouille veut passer à autre chose

TENNIS Lucas Pouille a perdu au troisième tour de Roland-Garros contre Karen Khachanov...

W.P.

— 

Lucas Pouille était loin du compte contre Karen Khachanov
Lucas Pouille était loin du compte contre Karen Khachanov — Michel Euler/AP/SIPA

De notre envoyé à Roland-Garros,

Lucas Pouille n’a rien pu faire contre Karen Khachanov au troisième tour de Roland-Garros. Le Français a été battu en trois manches et 2h24 par le Russe et quitte ainsi le tournoi par la petite porte. « Il était très agressif, il a empêché de mettre mon jeu en place », a tenté d’analyse le Nordiste, un peu sonné par sa défaite.

C’est surtout pour le numéro un tricolore la fin d’une saison très décevante sur terre battue, avec seulement trois succès sur ocre en 2018 si l’on exclut la Coupe Davis. « Ce qui est sûr, c’est que c’est la fin d’une période sur terre à oublier. Après il sera temps de réfléchir avec Tommy [Haas]​, avec le reste de l’équipe pour savoir quoi améliorer. Mais là à chaud, c’est difficile d’avoir une réponse constructive. »

Stuttgart et Halle avant Wimbledon

Plus que sur ocre, Lucas Pouille n’y arrive plus sur les tournois majeurs, où il s’était pourtant révélé en 2016, à Wimbledon et l’US Open. Il refuse de mettre ça sur le compte de son statut de leader français. « Je suis numéro 1 français que depuis trois mois, je ne pense pas que ce soit ça qui fasse la différence. Après, je pense que je me mets beaucoup de pression sur ces tournois-là et donc j’ai du mal à mettre mon jeu en place », explique-t-il.

Il a désormais un mois avant le début de Wimbledon pour retrouver les clés de son jeu. Pouille jouera à Stuttgart et Halle pour essayer de se mettre en confiance et attaquer la troisième levée du grand chelem dans de meilleures conditions.