PSG-OM : Le CUP publie une photo de banderole homophobe avant le classique

FOOTBALL L'initiative a suscité l'indignation du collectif anti-homophobie Rouge Direct

W.P, avec AFP

— 

Le groupe d'ultras du PSG a publié une photo d'une banderole injurieuse
Le groupe d'ultras du PSG a publié une photo d'une banderole injurieuse — Collectif Ultras Paris

Le classique PSG-OM, sa rivalité, ses vannes parfois bien senties et les autres, hélas, à côté de la plaque. Le Collectif Ultras Paris (CUP), principal groupe d’ultras du Paris Saint-Germain, a posté une photo d’une banderole injurieuse à caractère homophobe. «  PSG-OM : 9 ans de sodomie en bande organisée », peut-on lire dessus. Une initiative qui a suscité dimanche l’indignation du collectif anti-homophobie Rouge Direct.

Ce dernier, qui lutte contre l’homophobie dans le monde du football, a dénoncé sur le même réseau social une « injure homophobe » et « inacceptable ». « L’impunité face à l’homophobie dans le football ne fait que la nourrir. Le 17 mars 2019, il y a eu les injures homophobes lors d’un PSG-OM en présence de la ministre », développe le porte-parole du collectif Julien Pontes.

Rouge Direct envisage de porter plainte

« On va certainement porter plainte contre ces banderoles comme on le fait à chaque fois. On est les seuls à le faire. Pourquoi la mairie de Paris ne le fait pas ? Le PSG, l’OM, les instances du football devraient réagir », a-t-il continué.

Une photo déployée près du Parc des Princes d’une banderole visant l’attaquant marseillais Dimitri Payet, a également été publiée : « Dimitri, la seule chose que tu as soulevée, c’est Ludivine ». Sollicité par l’AFP, le CUP n’a pas réagi.