Liverpool-Real Madrid : « On a une histoire commune en finale de Ligue de Champions mais pas d’animosité »

INTERVIEW Liverpool affronte le Real Madrid au stade de France, ce samedi, en finale de la Ligue des champions. Pour l’association française des supporters des Reds, la soirée idéale pourrait bien se profiler. Rodolpho Amaya, son président, détaille à « 20 Minutes » ce qu’il a prévu

Marin Daniel-Thézard
— 
La Ligue des Champions et les maillots du Real Madrid et de Liverpool exposés devant la mairie de Paris, le 27 mai 2022.
La Ligue des Champions et les maillots du Real Madrid et de Liverpool exposés devant la mairie de Paris, le 27 mai 2022. — AFP

Quarante-et-un ans après Liverpool et le Real Madrid se retrouvent en finale de Ligue des champions à Paris. Ok pour ceux qui aiment la précision en 1981, les Reds ont battu les Madrilènes (1-0) au Parc des Princes en finale de la Coupe des clubs champions. Et ce samedi, les deux équipes se retrouvent au Stade de France. Et ça annonce une marée rouge sur Paris. Avec ou sans ticket. Une fan-zone située dans le 12e arrondissement de Paris, cours de Vincennes, est réservée aux fans liverpuldiens.

Dans celle-ci, on retrouvera des natifs des bords de la Mersey mais aussi des fans parisiens des Reds. Parmi eux, Rodolpho Amaya, président du Official Liverpool Supporters Club France de Liverpool.

Rodolpho Amaya, président de l'OLSC France
Rodolpho Amaya, président de l'OLSC France - Rodolpho Amaya

On attend environ 60.000 fans de Liverpool à Paris samedi. Êtes-vous en contact avec ces supporters ?

Oui, notre association est en contact avec toutes les autres branches internationales supportrices du LFC. Le club des supporters est très organisé, avec plus de 300 branches à l’international. L’Official Liverpool Supporters Club de France fait partie de ce réseau depuis les années 2000.

Allez-vous accueillir les fans des Reds à Paris ?

Bien sûr ! D’ailleurs on ne les accueille pas seulement le samedi. Dès ce vendredi soir, on organise une fête dans un local près de la gare du Nord avec des supporters venus d’un peu partout. On va essayer de recréer une ambiance liverpuldienne avec notre diversité d’origine. On a donc organisé cette soirée en partenariat avec The Indian Reds et The Anfield Wrap, des associations indiennes et anglaises supportrices du LFC. Au programme : des chants menés par un guitariste et un DJ connus à Liverpool.

Une fan-zone de 40.000 places va accueillir les supporters des Reds, cours de Vincennes. Êtes-vous satisfait de cette localisation ?

Oui, mais seulement si on arrive à avoir les transports qui nous permettent de faire les allers-retours. Les annonces de grève se multiplient, et ça risque de devenir compliqué. En dehors de ça, on est très satisfait parce que c’est un très bel endroit.

Quels sont vos plans pour samedi soir ?

Je passerai sûrement par Vincennes, mais beaucoup de chaînes de télé veulent passer voir les supporters dans nos deux quartiers généraux : le Lush Bar dans le 17e arrondissement, et The Kop Bar dans le 18e arrondissement. Je vais donc probablement faire des allers-retours pendant la soirée.

La fan-zone des supporters madrilènes sera à Saint-Denis. Y a-t-il un risque d’affrontements entre les supporters des deux clubs ?

Non. On a une histoire commune en finale de Ligue de Champions, avec la victoire des Reds en 1981 et celle du Real en 2018. Mais, il n’y a pas d’animosité entre supporters, aucun esprit de revanche.