Handball : La demi-centre des Bleues, Grace Zaadi, quitte Metz pour Rostov

HANDBALL Le club lorrain perd encore une internationale française

Thibaut Gagnepain

— 

Grace Zaadi, ici face à
Anna Viakhireva... qu'elle retrouvera sous le maillot de Rostov la saison prochaine.
Grace Zaadi, ici face à Anna Viakhireva... qu'elle retrouvera sous le maillot de Rostov la saison prochaine. — Balazs Czagany/AP/SIPA

L’événement est suffisamment rare pour qu’une conférence de presse ait été organisée lundi soir. Grace Zaadi avait une grande nouvelle à annoncer. Après dix ans à MetzHandball, la meneuse de jeu a annoncé son départ pour Rostov à l’issue de la saison.

La demi-centre, championne du monde 2017 et d'Europe 2018 avec les Bleues, va connaître en Russie sa première expérience à l’étranger. Dans un club de tout premier plan puisque Rostov a disputé la dernière finale de la Ligue des Champions, et l’a accessoirement perdue contre Györ.

Metz dans une nouvelle ère

« C’est le bon moment dans ma carrière et dans ma vie de femme. J’ai toujours voulu vivre une expérience dans un autre championnat, mais ne pas accepter n’importe quoi. J’ai eu d’autres propositions, dont une de Metz handball, mais ça a penché pour Rostov », a expliqué la joueuse de 26 ans, arrivée à 17 ans en Lorraine. Où elle a déjà remporté sept titres de championne de France et dont elle a pris le capitanat ces dernières saisons, après la retraite de Nina Kanto.

Pour le club mosellan, une page va se tourner en juin. Avant Zaadi, les internationales Laura Glauser (Györ), Laura Flippes (Paris 92) et Marion Maubon (Nantes) avaient déjà annoncé leur départ en fin de saison. Et les cas de l’entraîneur Emmanuel Mayonnade, en fin de contrat lui aussi au printemps, et de la star allemande Xenia Smits, ne sont pas encore réglés. Cette dernière est actuellement blessée, tout comme sa partenaire Manon Houette, victime d’une rupture des ligaments croisés dimanche. L’ailière gauche sera absente six mois et pourrait même rater les Jeux olympiques, cet été à Tokyo.