Mondial de handball: Parisiens, vous avez la pression! Le public lillois a tout déchiré

HANDBALL L'ambiance mise par le public du stade Pierre Mauroy lors du quart de finale contre la Suède a été phénoménale...

Francois Launay

— 

Les Bleus saluent le public du stade Pierre Mauroy
Les Bleus saluent le public du stade Pierre Mauroy — Philippe HUGUEN / AFP

On pensait en avoir pris plein la vue samedi lors du huitième de finale. Mais en fait, ce n’était rien comparé à l’ambiance de cinglés mise par le public lillois mardi soir au stade Pierre Mauroy. Un soutien qui a pesé dans le succès difficile des Bleus face à la Suède (33-30) en quart de finale du Mondial. D’ailleurs, les Experts ont passé dix bonnes minutes à remercier leurs 28.000 fans avec un immense clapping, des «ooolé, oooooolé» et tout ce qui va bien pour fêter une grande victoire.

Avant, pendant et après match, c’était juste dinguissime et l’équipe de France n’en est toujours pas revenue. Marseillaise, chants, encouragements, les Nordistes n’ont pas arrêté de pousser les Bleus qui seraient bien restés des heures pour savourer ce moment.

« Personne ne voulait partir. On avait envie d’en profiter au maximum C’était énorme. Les deux matchs qu’on a joués ici resteront gravés », reconnaît Thierry Omeyer, le gardien des Bleus. 

Direction Bercy et ses 15.000 places

Jamais dans leur carrière, les Experts n’avaient évolué devant 28.000 spectateurs. Le stade Pierre Mauroy leur en a donné l’occasion. Mais c’est terminé. Les Bleus ne termineront pas la compétition dans le Nord.

>> A lire aussi : Mondial de handball: Pourquoi Lille n'organisera pas la finale

Désormais, direction Bercy et ses 15 000 places pour la fin du tournoi avec la demie jeudi et peut-être la finale dimanche. De là à croire qu’il y aura moins d’ambiance, les Français n’ont même pas envie d’y penser.

« Ils seront moins nombreux donc ils auront une excuse. Mais à mon avis, ça va être très très chaleureux à Paris. Avec une demi-finale de Mondial, je pense que le public sera en feu. Il me tarde de voir ça aussi car Bercy reste une salle magnifique », lâche Valentin Porte, l’ailier français.

« On va aller à Paris avec un petit pincement au cœur. Parce que ce qu’on a vécu là, c’est quelque chose de très grand. On s’attendait à ce que ce soit génial, mais on arrive à se faire surprendre encore par ses émotions. C’est magique. Mais on sait que Bercy et le handball français ont une histoire bien particulière. Je suis sûr que ça va être aussi génial », espère Daniel Narcisse

Car Bercy reste une salle mythique aussi pour le handball français avec le titre de champion du monde déjà décroché en 2001. Pour continuer de faire vivre le mythe, les Parisiens savent ce qu’il leur reste à faire pour la suite de la compét. Car le public lillois a mis la barre très haut et est définitivement entré dans l’histoire du handball.