20 Minutes : Actualités et infos en direct
FOOTBALLMessi sportif de l’année pour avoir fait « des Etats-Unis un pays de foot »

« Time » : Pour avoir fait « des Etats-Unis un pays de football », Messi désigné sportif de l’année

FOOTBALLOctuple Ballon d’Or, Messi joue désormais à l’Inter Miami
Lionel Messi portant les couleurs de l'Inter Miami, à Fort Lauderdale en Floride le 10 novembre 2023.
Lionel Messi portant les couleurs de l'Inter Miami, à Fort Lauderdale en Floride le 10 novembre 2023. - Rich Storry/Getty Images / AFP
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Lionel Messi peut ajouter une nouvelle ligne à sa (très) longue liste de récompenses. Le champion du ballon rond a été désigné sportif de l’année par le magazine Time mardi, pour son impact sur le football aux Etats-Unis depuis qu’il a rejoint l’Inter Miami cet été.

Agé de 36 ans, l’Argentin « Messi a réussi ce qui semblait impossible : faire des Etats-Unis un pays de football », écrit le magazine.

Des hésitations pour sa fin de carrière

Récompensé d’un huitième Ballon d’Or fin octobre, Messi a quitté en juillet le Paris Saint-Germain pour rejoindre l’Inter Miami, club codirigé par David Beckham, sept mois après son titre de champion du monde conquis fin 2022 avec l’Argentine.

« Ma première option était de retourner à Barcelone, mais ce n’était pas possible. Il est aussi vrai que j’ai envisagé ensuite le championnat saoudien, une compétition puissante qui peut devenir importante dans le futur dans un pays que je connais », explique Messi à Time. « C’était finalement l’Arabie saoudite ou la MLS, et les deux options m’intéressaient », poursuit « La Pulga ».

Vers un 6e Mondial ?

Vainqueur de la Leagues Cup en août après son arrivée, le premier trophée du club, Messi a ensuite enchaîné les absences alors que l’Inter Miami a échoué à se qualifier pour les play-off du championnat.

En 2024, en plus de la MLS, l’Argentin sera attendu à la Copa America en juin et juillet aux Etats-Unis. Le tirage au sort est prévu jeudi. Messi n’a en outre pas fermé la porte à une éventuelle participation à une 6e Coupe du monde en 2026, disputée aux Etats-Unis, au Mexique et au Canada.

Sujets liés