Equipe de France : « Didier pense au retour de Benzema depuis six mois », avoue Noël Le Graët

FOOTBALL Le président de la FFF raconte l'évolution de la réflexion de son sélectionneur au sujet de Karim Benzema

N.C.
— 
Didier Deschamps and Noel Le Graet au Stade de France en novembre 2020.
Didier Deschamps and Noel Le Graet au Stade de France en novembre 2020. — CHRISTOPHE SAIDI/SIPA

Comme lors de chaque préparation avant une grande compétition, le président de la FFF, Noël Le Graët, va se rendre à Clairefontaine pour une petite visite de courtoisie et un dîner avec l’ensemble du groupe. Cette année, ce sera ce dimanche. En attendant, le patron du foot français a accordé une interview au Parisien, dans laquelle il évoque, entre autres, le retour de Karim Benzema et la polémique autour de la chanson de Youssoupha, diffusée à l’occasion de l’annonce de la liste.

Concernant le Madrilène, Le Graët se dit heureux de ce retournement de situation, qu’il appelait (secrètement) de ses vœux depuis un moment. « J’aurais préféré que ça se fasse depuis un bon bout de temps », dit-il, en sachant toutefois que Didier Deschamps n’était pas prêt. Il a senti son sélectionneur changer d’avis doucement mais sûrement au fil du temps.

« L’année dernière, ce n’était même pas la peine »

« Depuis un moment, je sentais que Didier, je ne dirais pas flanchait, mais en tout cas avait oublié cette guerre des mots. Et puis il a été sensible à la saison fantastique de Karim Benzema, et il a voulu faire la paix. Le moment est bien choisi », estime NLG.

Dans ce cadre, le report de l’Euro a été une bonne chose, en tout cas. Car l’attaquant du Real n’aurait certainement pas participé à cette compétition en 2020. « L’année dernière, ce n’était même pas la peine. Mais progressivement je sentais que ça allait mieux, et puis un jour Didier m’a appelé, et m’a dit : "Tiens, je crois que je vais aller le voir". Il était tout à fait décidé. Didier pense au retour de Benzema depuis six mois. »

Noël Le Graët a également tenu à préciser certaines choses à propos du clip diffusé lors de l’annonce de la liste, avec la chanson de Youssoupha « Écris mon nom en bleu ». Alors que certains élus RN – notamment – ont critiqué le choix de la FFF, le président s’est désolidarisé du morceau. « Je tiens à préciser que ce n’est pas l’hymne des Bleus […]. Ce sont nos jeunes salariés du service commercial qui ont eu cette idée pour accompagner le dévoilement de la liste des 26 Bleus. Personnellement, je l’ai découvert », a assuré Le Graët.

On sent le Breton gêné aux entournures. Finalement, ce dernier a avoué que la Fédération aurait pu s’en passer. « Nous n’aurions pas dû le faire et laisser la liste être divulguée comme d’habitude, sans communication. Mais ce morceau ne méritait pas autant de commentaires, c’est de la politique », a-t-il conclu.