OM : « On retrouve le Payet qu’on a toujours connu sous ce maillot », se félicite Sampaoli

FOOTBALL Le numéro 10 marseillais a réalisé un grand match et inscrit un doublé vendredi soir à Reims

N.C.
— 
L'OM et Dimitri Payet finissent la saison très fort.
L'OM et Dimitri Payet finissent la saison très fort. — FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

L’OM avance très vite depuis que Jorge Sampaoli a pris les commandes de l’équipe. Hormis un accident sur la pelouse de Nice (3-0), le coach argentin a effectué un sans faute, avec cinq victoires et un nul qui ont replacé le club dans la course à la 5e place. Surtout, le comportement des joueurs a radicalement changé par rapport à la fin de l’ère Villas-Boas.

« On essaie de retrouver l’identité de l’équipe, de retrouver le respect pour le maillot de l’OM qui est si important, c’est ça la clé du grand changement de comportement de l’équipe depuis que je suis arrivé, a dit Sampaoli après la victoire convaincante acquise à Reims (1-3), vendredi soir. C’était un grand match face à une belle équipe et maintenant il faut penser à continuer ainsi. Ça va être difficile de garder le même pourcentage de points mais on travaille tous les jours pour trouver une identité collective. »

«Payet doit être à la hauteur de ce qu’on attend de lui»

Un travail qui trouve un écho positif chez les joueurs. « On a changé beaucoup de choses depuis l’arrivée du coach, relève le défenseur Alvaro Gonzalez. On avait besoin de temps et l’OM joue mieux qu’avant. On a plus de possession, on touche beaucoup le ballon, les attaquants ont profité des bonnes passes, ont pris des risques et marqué des buts, c’est positif pour nous. »

Le symbole de cette métamorphose se nomme Dimitri Payet. Hors de forme il y a encore quelques semaines, le meneur de jeu marseillais s’est remis au boulot et les résultats sont spectaculaires. Buteur le week-end passé face à Lorient, il a inscrit un doublé contre les Rémois. Hommage de son entraîneur : « On retrouve un peu le Payet qu’on a toujours connu sous ce maillot. Il a une grande responsabilité et il doit être à la hauteur de ce qu’on attend de lui. Il est heureux sur le terrain, il joue avec plus d’intensité, plus de vitesse. Il faut qu’il profite de ce moment et qu’il continue de progresser en s’appuyant sur ses qualités. »

Avec un Payet retrouvé et un calendrier dégagé, contrairement par exemple à Lens, son concurrent pour la 5e place, l’OM peut raisonnablement songer à une fin de saison en boulet de canon.