Ligue 1: Marseille s'impose à Reims et prend la 5e place

FOOTBALL Un grand Dimitri Payet a permis à l'OM de se replacer dans la course à l'Europe

20 Minutes avec AFP
— 
Dimitri Payet a inscrit un doublé lors de la victoire de Marseille à Reims (1-3) le 23 avril 2021.
Dimitri Payet a inscrit un doublé lors de la victoire de Marseille à Reims (1-3) le 23 avril 2021. — AFP

Cet OM a du caractère. Mené au score, Marseille est allé s'imposer à Reims (3-1) et a mis la pression sur ses concurrents dans la lutte pour la cinquième place, dont il s'est provisoirement emparé, vendredi en ouverture de la 34e journée de Ligue 1.

Appliqués et déterminés, les Marseillais ont livré une prestation solide, à l'image de Dimitri Payet, avec un doublé et une passe décisive. Et l'Espagnol Pol Lirola a encore une fois été décisif, une semaine après son doublé contre Lorient.

Menés au score après un but sur corner de Nathanaël Mbuku (38e), les Phocéens ont réagi très rapidement pour renverser la vapeur grâce à Dimitri Payet (41e) et Arkadiusz Milik (45e+2). En seconde période, la rencontre s'est de nouveau emballée en quelques minutes avec un tir sur le poteau du meilleur buteur champenois Boulaye Dia (66e), puis l'exclusion du défenseur central Wout Faes (69e) et enfin un nouveau but de Payet pour mettre l'OM à l'abri (76e).

Cinq victoires, un nul, une défaite pour Sampaoli

Le bilan sur le banc de l'entraîneur argentin Jorge Sampaoli, arrivé début mars, est flatteur avec cinq victoires, un nul et une défaite. Ce 15e succès de la saison permet à Marseille, qui totalise désormais 55 points, de grimper à la cinquième place, synonyme de qualification européenne. Lens et Rennes, qui accueillent Nîmes et Dijon dimanche, pointent respectivement à deux et quatre longueurs des Phocéens. Reims, qui n'avait plus perdu depuis neuf matches, reste bloqué à la 11e place avec 41 unités au compteur.

Comme à son habitude, Sampaoli a fait le show dans sa zone technique... et au-delà ! Souvent en discussion avec le quatrième arbitre, le technicien n'a cessé de faire des allers-retours devant son banc et de hurler des consignes à ses joueurs, notamment celle d'évoluer plus haut et d'aller vers l'avant au moyen de très bruyants «Arriba».

Perfect Payet

A son grand désespoir, sa formation a été surprise sur la première occasion des Champenois: sur un corner de Moreto Cassama, Mbuka, malgré son petit gabarit (1,70 m), a marqué de la tête après s'être défait du marquage de Florian Thauvin (1-0, 38e). La sortie dans la foulée du milieu Boubacar Kamara, touché au dos (40e), aurait pu assommer l'OM, mais c'est l'inverse qui s'est produit puisque les Phocéens ont inversé la tendance en quelques minutes.

Bien servi par Thauvin, Pol Lirola, encore très précieux, a d'abord débordé côté droit avant de délivrer un superbe centre en retrait pour Payet, qui a égalisé d'une reprise du plat du pied (1-1, 41e), puis l'Espagnol a récupéré un ballon au milieu de terrain et lancé le Réunionnais, qui s'est transformé en passeur décisif en servant magnifiquement Milik au second poteau (1-2, 45e+2).

Au retour des vestiaires, Milik a manqué l'occasion de creuser l'écart en butant sur Predrag Rajkovic (62e) et Dia a failli en profiter, mais son tir a été dévié sur le poteau par Steve Mandanda (66e). L'exclusion pour un second avertissement de Faes (69e), entachée par une faute préalable de Milik non signalée, a sonné le glas des espoirs rémois.

Assez logiquement, l'OM a tué le suspense dans la foulée: Thauvin a servi dans la surface Valentin Rongier, dont le centre en retrait a encore été repris à la perfection par Payet, qui s'est offert son premier doublé en championnat cette saison (1-3, 76e).