Dortmund-PSG : « Neymar est là et il va jouer », Alléluia ! Tuchel met fin au (faux) suspense

FOOTBALL Le coach du PSG a annoncé que Neymar allait débuter le 8e de finale aller contre Dortmund au Signal Iduna Park

Aymeric Le Gall

— 

Neymar et Mbappé à la veille du 8e de finale aller de C1 contre Dortmund.
Neymar et Mbappé à la veille du 8e de finale aller de C1 contre Dortmund. — Ina FASSBENDER / AFP
  • Après plusieurs jours d’attente, l’entraîneur parisien a confirmé que le Brésilien serait bien présent sur la pelouse de Dortmund mardi soir.
  • « Qu’est-ce que ça change ? Ça change presque tout de l’avoir avec nous », s’est réjoui Thomas Tuchel en conférence de presse.
  • D’autres questions ont porté sur Pablo Sarabia, qui pourrait démarrer la rencontre à la place de Mauro Icardi.

On n’avait pas connu une telle tension depuis l’annonce du retrait de Benjamin Griveaux de la campagne des municipales à Paris. En fait non, pas du tout. En se présentant en conférence de presse ce lundi soir, à la veille du 8e de finale aller de Ligue des champions, Thomas Tuchel a mis fin aux (faux) suspense qui régnait autour de la présence ou non de Neymar face à Dortmund. Finalement, après des jours à retarder son annonce, le coach du PSG a confirmé que le Brésilien serait de la partie.

« Neymar est là, il va s’entraîner et il va jouer demain… Si rien ne lui arrive durant le dernier entraînement », a-t-il déclaré. L’expérience des dernières années semble vraiment avoir traumatisé tout le monde au PSG ! A l’heure où l’on écrit ses lignes, le joueur, sa cheville et ses côtes vont bien. Le numéro 10 parisien s’est présenté tout sourire sur la pelouse du Signal Iduna Park en début de soirée. Alors que le groupe entamait des petits tours de terrain, Neymar est resté un peu à l’écart à tripoter le ballon avec Kylian Mbappé. Histoire de prendre ses marques avant l’envol de mardi ? Tout Paris veut y croire.

Sarabia plutôt qu’Icardi ?

Interrogé sur le fait de pouvoir compter sur le Ney mardi soir, même en manque de forme, l’ancien coach de Dortmund n’a pas caché sa joie. « Qu’est-ce que ça change ? Ça change presque tout de l’avoir avec nous !, a rigolé TT. Il a la confiance, la qualité, la capacité à être décisif. Ça change tout pour nous, pour les coéquipiers, pour Kylian, pour moi. Il donne de la confiance. On n’a pas un autre joueur avec cette qualité-là. »

Pour le reste, que dire ? Tuchel a rapidement évoqué son ancien club et ses « supers supporters », d’où la nécessité pour les Parisiens « de rester calmes, attentifs, de pas en faire trop. » « Nous sommes prêts, c’est le moment de le montrer », a-t-il clamé avant d’évoquer le cas Sarabia, possible titulaire mardi soir à la place de Mauro Icardi. Le meilleur poste de l’Espagnol, « proche de la surface, pour pouvoir faire des courses offensives agressives. Il est très fort dans le dernier geste, la passe décisive ou la frappe au but. Voilà, j’aime beaucoup qu’il joue proche de la surface… De la surface adverse, hein (rires) ! »

On aurait pu aussi vous parler du passage de Presnel Kimpembe, si le Français n’avait pas décidé de tuer le game au jeu de l’enfonçage de portes ouvertes. La seule chose qu’on a apprise avec lui, c’est qu’il est aussi apte pour mardi. On s’en contentera.