Samuel Umtiti accusé d’avoir saccagé une maison de vacances, les propriétaires lui réclament 183.000 euros

MENAGE Le Français est convoqué au tribunal pour répondre aux accusations des propriétaires 

A.L.G.

— 

♪ Casse la baraque comme Samuel, Samuel Umtiti ♫
♪ Casse la baraque comme Samuel, Samuel Umtiti ♫ — LLUIS GENE / AFP

Dans le milieu, on appelle ça « faire une Dembouz ». Selon le média espagnol El Periodico, Samuel Umtiti est accusé, comme son coéquipier Ousmane Dembélé avant lui (à l’époque où il évoluait au Borussia Dortmund), d’avoir causé de nombreuses dégradations dans une maison de vacances qu’il louait dans la commune de Baix Llobregat (Catalogne). Furax, les propriétaires ont déposé une action civile contre le joueur et lui réclament pas moins de 183.000 euros de dommages et intérêts.

L’ancien Lyonnais est censé se présenter jeudi devant le tribunal de Esplugues de Llobregat afin de répondre de ses actes. Problème, ce même jour le Français se déplace avec son équipe à Bilbao pour y disputer le quart de finale de Coupe du Roi. Le joueur ne pourra donc pas faire le voyage avec la délégation blaugrana, ce qui ne semble pas poser problème à son entraîneur.

« Une affaire d’ordre personnel »

« Ce qui arrive à Samuel, c’est une affaire d’ordre personnel. Ça arrive à tout le monde d’avoir des contretemps. C’est sans importance. S’il ne peut pas voyager avec nous, il le fera une heure après », a déclaré Quique Setién en conférence de presse mercredi. Dans les petits papiers du nouveau boss barcelonais, le champion du monde 2018 fait bien partie du groupe.