VIDEO. Bordeaux-OM : Un (tout) petit Marseille concède le nul face à des Girondins toujours invincibles chez eux (0-0)

FOOTBALL C’est un deuxième match d’affilée sans victoire pour les Olympiens en Ligue 1

Clément Carpentier

— 

Kamara à la lutte avec De Préville lors de Bordeaux-OM.
Kamara à la lutte avec De Préville lors de Bordeaux-OM. — NICOLAS TUCAT / AFP

Personne ne repart déçu du Matmut Atlantique ce dimanche. Bordeaux et Marseille se quittent sur un match nul assez logique et terne (0-0). L'OM reprend trois points d’avance sur Rennes sur le podium alors que les Girondins remontent eux à la 10e place du championnat.

Un petit OM. Après le match nul contre Angers, c’est un deuxième match sans victoire pour les Marseillais en Ligue 1. Un nul, c’est vraiment tout ce qu’ils méritaient de mieux en Gironde. Dominés physiquement dans les duels, ils ont résisté et enfin tenté dans les dernières minutes avec la rentrée en jeu de Radonjic. Le Serbe a failli délivrer deux fois les Olympiens sur des frappes que Costil a repoussées difficilement. Sinon, ce fut assez pauvre dans le jeu, Benedetto sûrement trop juste n’a pas du tout pesé devant.

Des Bordelais pas récompensés. Ils ont répondu présents souvent dans cet affrontement. Mais les joueurs de Paulo Sousa n’ont pas réussi à trouver l’ouverture et quand ce fut le cas en fin de première mi-temps grâce à Pablo sur un corner, l’arbitre Rudy Buquet est passé par là. Et bien sûr le VAR. Après de longues minutes de visionnage, il a fini par refuser le but. Dans le second acte, c’est cette fois-ci la barre qui est venue sauver Steve Mandanda sur une frappe de mammouth de Basic. En revanche, le portier marseillais ne doit rien à personne sur sa monstrueuse horizontale sur une tête bordelaise en fin de match.

L’incroyable record tient. C’était évidemment l’un des enjeux de cette rencontre, Marseillais allait-il enfin gagner à Bordeaux. Eh bien, non ! Le record va donc passer à 43 ans d’invincibilité pour les Girondins face à l’ennemi. Depuis 1977, il tient et franchement ce n’est pas ce dimanche soir que les Olympiens étaient le plus proches de le faire tomber. André Villas-Boas ne rentrera pas dans l’histoire pour le moment même s’il mène parfaitement sa barque cette saison avec l’OM qui a simplement permis à Rennes de revenir à trois points de sa seconde place. Les Bordelais, qui tiennent plus que tout à cette fierté, peuvent au moins fêter ça dans une saison sans relief pour l’instant où ils pointent dans le ventre mou de la Ligue 1.