Barça : Arturo Vidal porte plainte contre son propre club et lui réclame 2,4 millions d'euros de primes impayées

FOOTBALL Le Chilien et le Barça s’écharpent sur les termes du contrat du joueur

A.L.G.

— 

Arturo Vidal se sent lésé par le Barça au sujet de primes de matchs.
Arturo Vidal se sent lésé par le Barça au sujet de primes de matchs. — Bagu Blanco/BPI/REX/SIPA

Si les dirigeants Barcelonais n’avaient pas encore compris le message, ce coup-ci c’est plus clair. Alors qu’Arturo Vidal avait déjà fait part de son mécontentement concernant son faible temps de jeu en Catalogne, allant jusqu’à menacer de quitter le FC Barcelone si rien n’évoluait dans son sens à l’avenir, le Chilien a passé un nouveau cap.

En effet, selon le média espagnol ABC, le Chilien a lancé une procédure auprès de la Liga et de l’association des footballeurs espagnols contre son propre club pour lui réclamer 2,4 millions d’euros de primes impayées.

Le Barça soupçonne une manœuvre pour quitter le club

L’une d’elle, de deux millions d’euros, devait être versée si le joueur participait à 60 % des matchs (45 minutes minimum par match) avec les Blaugranas, quota qu’il n’a atteint qu’à moitié. Vidal estime donc qu’il aurait dû recevoir la moitié de cette somme, ce que le Barça réfute catégoriquement, arguant que le joueur interprète mal les termes fixés dans son contrat puisqu’il n’a rempli qu’à moitié l’objectif fixé sur le papier.

Les autres bonus concerneraient le titre en Liga​ la saison passée et le parcours en Ligue des champions. Du côté du club catalan, cette manœuvre est perçue comme une entourloupe visant à quitter le club lors du prochain mercato. La plainte, déposée devant la Commission mixte de la Ligue, pourrait marquer la fin de l’aventure du Chilien au Barça, d’autant que son ancien club de l’Inter songerait à le faire revenir en Lombardie cet hiver.