Neymar accusé de viol: «Je suis tranquille. La vérité va éclater tôt ou tard», assure le Brésilien

FOOTBALL Le joueur du PSG a été entendu pendant plusieurs heures, jeudi

G.B.

— 

Neymar à la sortie du commissariat de Sao Paulo.
Neymar à la sortie du commissariat de Sao Paulo. — Andre Penner/AP/SIPA

L’affaire Neymar continue. Accusé de viol, le joueur brésilien a passé plusieurs heures au commissariat de Sao Paulo pour donner sa version des faits, rapporte L’Equipe.

Selon O Globo, la police lui a montré les « conclusions du rapport d’enquête de la police criminelle établi par l’IML d’après le rapport médical privé que Najila Trindade avait remis à la police. Il ne précisait pas s’il y avait ou non viol, mais indiquait que les blessures sur le corps de Najila correspondaient à la date de son voyage à Paris. » De son côté, le joueur du PSG a confirmé qu’il avait « tapé la femme à sa demande », et assure que tout était « consenti ».

« Je suis tranquille »

Plus tard, traduit RMC, « celle-ci lui aurait alors glissé à l’oreille qu’elle l’aimait et qu’elle souhaitait l’épouser selon sa version des faits, dictée pendant l’audition. "Comment peut-elle m’aimer si elle ne me connaît même pas ?" s’est-il interrogé devant les enquêteurs ».

Neymar a finalement quitté le commissariat appuyé sur des béquilles, avant de faire une rapide déclaration aux médias à sa sortie : « Je voudrais remercier les gens pour leur soutien, pour les messages qu’ils m’envoient. Je suis tranquille. La vérité va éclater tôt ou tard. La seule chose que je souhaite c’est que cette histoire se termine le plus vite possible. »