Vide cérébral: En Argentine, un supporter jette de l'eau bouillante sur une arbitre de touche en plein match

FOOTBALL La connerie humaine n'a donc pas de limite

A.L.G.
— 
Un arbitre assistant signalant un hors-jeu
Un arbitre assistant signalant un hors-jeu — Don Feria/ISI/Shutterst/SIPA

On croit souvent dans ce monde avoir atteint le summum de la connerie, mais en fait pas du tout. En Argentine, un supporter de foot vient encore une fois de repousser les limites du vide cérébral après avoir jeté de l’eau bouillante sur une arbitre de touche lors d’un match de sixième division.

Furieux d’une décision arbitral dans le match opposant Marquesado à San Martín, un groupe de supporters s’en est pris physiquement à Rosana Paz, 46 ans. « A quelques minutes de la fin du match, j’ai senti quelque chose de chaud sur mon épaule, j’ai levé mon drapeau pour demander à l’arbitre d’arrêter le match et réclamer de l’eau froide », a-t-elle déclaré après la rencontre.


Sa passion reste intacte

Conduite à l’hôpital à l’issue d’une rencontre qu’elle a elle-même demandé à terminer, l’arbitre a pu être soignée et les médecins qui se sont occupées d’elles ont parlé de « sérieuses brûlures ». Malgré cette agression, Rosana Paz ne souhaite pas arrêter d’exercer sa passion, et ce malgré les comportements violents de certains supporters.

« J’ai déjà reçu beaucoup d’insultes, j’ai vécu des agressions machistes, certains autres t’invitent à sortir et te font des avances grossières. C’est dur d’être une femme dans le foot mais je ne lâcherai pas, j’espère retrouver les terrains dès le week-end prochain ». Respect.