Girondins de Bordeaux: L’attaquant Samuel Kalu réclame de l’aide après l’enlèvement de sa mère

FOOTBALL Il ne jouera pas contre Montpellier mardi soir (19 heures)

Clément Carpentier

— 

Samuel Kalu, l'attaquant des Girondins de Bordeaux.
Samuel Kalu, l'attaquant des Girondins de Bordeaux. — Nicolas Tucat / AFP

Décidément, rien ne sera épargné aux Girondins cette saison. Au-delà des résultats très décevants sur le terrain, le club doit faire face à une nouvelle affaire extra-sportive. Ce lundi, le quotidien The Guardian a révélé que la mère de Samuel Kalu avait été enlevée au Nigeria. Le jeune attaquant bordelais a confirmé cette information à un média local en fin de journée en apportant quelques précisions :

Ma mère a été kidnappée le mercredi 27 février dernier alors qu’elle rentrait chez elle. Les ravisseurs ont demandé la première rançon de trois millions de nairas (7.000 euros) et nous ont assuré qu’ils la libéreraient. Nous avons attendu toute la nuit sans la voir. Maintenant, ils demandent une rançon de 15 millions de nairas (36.600 euros). S'il vous plaît, aidez-moi à les supplier de libérer ma mère »

Dans un tel contexte, Eric Bedouet a logiquement décidé de ne pas retenir Samuel Kalu pour la réception de Montpellier. « Il ne jouera pas (ce mardi) mais il s’entraîne normalement cette semaine. C’est un bon professionnel. Nous l’aidons », affirme Hugo Varela, le patron du sportif aux Girondins de Bordeaux.