Révélations de corruption à l'OM: «C’est pipeau !»... Bernard Tapie répond aux accusations de Marc Fratani

FOOTBALL L'ancien président de l'OM réfute les accusations de corruption proférées par son ex-lieutenant

A.L.G.
— 
Bernard Tapie
Bernard Tapie — EMMANUEL DUNAND / AFP

Mis en cause par Marc Fratani, son ancien lieutenant et ami à l’époque où il était président de l’Olympique de Marseille, Bernard Tapie n’a pas tardé à réagir. Contacté par nos confrères du Parisien, l’actuel patron de La Provence a, sans surprise, balayé d’un revers de main les accusations de Fratani. Son ancien homme à tout faire l’accusait d’avoir mis en place un système de corruption dans les années 90 et de recourir à des pratiques folles (droguer les adversaires) pour gagner les rencontres.

« Je m’en fous complètement. Il y a les cons qui voudront bien croire tout ça parce que ça leur fera plaisir, et il y a les gens qui ont un peu de jugeote. Ceux-là se rendront compte que tout ça, c’est pipeau, a déclaré Bernard Tapie. Alors après, si lui (Fratani) a acheté un arbitre un jour, il faut qu’il donne son nom, dise où, quand et qui lui a donné l’argent… Ce que je sais, c’est qu’il est très déçu que je n’ai pas mis La Provence à son service et celui de ses copains, voilà l’histoire. Je n’ai pas plus de commentaires à faire. Ça ne vaut rien et ça restera rien. »