ASSE-PSG: Kylian Mbappé éclaire un petit Paris dans le Chaudron... Wahbi Khazri et les Verts manquent leur coup

FOOTBALL Kylian Mbappé a signé de volée le petit bijou du succès parisien (0-1) à Sainté ce dimanche

Au stade Geoffroy-Guichard, Jérémy Laugier

— 

Kylian Mbappé a signé l'éclair de la rencontre à la 73e minute de jeu.
Kylian Mbappé a signé l'éclair de la rencontre à la 73e minute de jeu. — JEFF PACHOUD / AFP
  • Au bout d’un match poussif et haché, Kylian Mbappé a permis au PSG de l’emporter à Saint-Etienne ce dimanche (0-1).
  • Cinq jours après le rendez-vous réussi à Old Trafford, les hommes de Thomas Tuchel n’étaient pas dans un grand soir.
  • A l’image d’un Whabi Khazri très nerveux, les Verts n’ont pas su en profiter.

Même quand il est plus en mode Villefranche que Manchester United, le PSG survole la Ligue 1. Peu inspirés ce dimanche à Saint-Etienne, les Parisiens l’ont emporté sur une belle volée de l’incontournable Kylian Mbappé (0-1, 73e).

  • Un PSG au petit trot

Thomas Tuchel avait misé sur la continuité en alignant huit titulaires de la grande performance collective à Old Trafford. Ses joueurs se sont contentés de maîtriser le ballon (62 % en première période) sans donner l’impression de vouloir faire mal aux Verts. A l’image d’une remise mal négociée d’Angel Di Maria, pourtant seul devant Stéphane Ruffier après une superbe ouverture de Marquinhos (3e), les Parisiens ont longtemps multiplié les mauvais choix.

Julian Draxler (18e) et surtout Juan Bernat (34e) ont notamment gaspillé des munitions. Et comme même Kylian Mbappé se galérait dans sa conduite de balle sur une contre-attaque où il aurait pu servir Moussa Diaby (44e), ça sentait bon le PSG prenable dans le Chaudron.

  • Un Sainté sans panache

Pour réussir à faire tomber Paris et rester à trois points du podium, les Verts auraient dû mettre beaucoup plus de folie dimanche. Mais dans un match haché, le meilleur atout offensif de l’ASSE, Wahbi Khazri, a semblé surtout utiliser sa fougue pour s’embrouiller avec Leandro Paredes (38e) et Benoît Bastien (8e carton jaune de la saison en L1 !).

Le seul véritable coup de chaleur dans le Chaudron a eu lieu à l’heure de jeu avec un centre de Romain Hamouma sauvé in extremis par Colin Dagba devant Gabriel Silva. Déjà déterminant devant Kylian Mbappé en première période (20e), Stéphane Ruffier a sorti la parade qui change tout, en face à face avec Julian Draxler (55e), pour maintenir le suspense.

  • Le bijou de Kylian Mbappé

Ça valait le coup d’attendre la fameuse action de classe d’une individualité parisienne. Une relance moyenne de Stéphane Ruffier sur la tête de Leandro Paredes, des relais d’Angel Di Maria et de Daniel Alves, et puis la pépite de la soirée. A savoir une volée en taclant et en s’arrachant de Kylian Mbappé en pleine lucarne (0-1, 73e). Même dans un soir sans en post-Ligue des champions, ce Paris-là a décidément de la ressource.