OM: Les Yankee attaquent le club en justice... Ils veulent réintégrer le virage Nord

FOOTBALL Ils estiment que la rupture du contrat qui liait l'OM à l'association de supporters de Michel Tonini est «abusive»...

J.S.-M.

— 

Le président des Yankee, Michel Tonini (à droite), l'air abattu.
Le président des Yankee, Michel Tonini (à droite), l'air abattu. — J.S.-M. / 20 Minutes

Michel Tonini était un peu K.-O. debout. Mais il l’avait annoncé, immédiatement : les Yankee allaient contre-attaquer en justice. Expulsés du Vélodrome en juin dernier par l'OM​, les Yankee portent l’affaire devant les tribunaux. Ils déposent plainte pour rupture abusive et unilatérale de contrat, ce jeudi. L’OM a en effet rompu le contrat qui faisait du groupe une association officielle de supporters, ce qui leur permettait de délivrer des abonnements.

Les Yankee ont déjà obtenu de la société Netflix des éléments qui prouveraient que l’OM était au courant du « tifo » organisé pour faire la promotion de la saison 2 de la (pitoyable) série Marseille. Ils auraient obtenu une « ordonnance favorable du juge sur ce point », écrivent nos confrères de L'Equipe. Par ailleurs, les Yankee portent plainte pour dénonciation calomnieuse au sujet de l’accusation de revente « au noir » de faux billets en marge d’OM-Lyon.