Bordeaux-Dijon: C'est moche mais ça gagne quand même pour les Girondins (1-0)

FOOTBALL Les Bordelais reviennent à quatre points de l'Europe... 

Clément Carpentier

— 

Karamoh et Bordeaux ont mis du temps à prendre le dessus sur Dijon.
Karamoh et Bordeaux ont mis du temps à prendre le dessus sur Dijon. — NICOLAS TUCAT / AFP

Une victoire reste une victoire mais que se fut compliqué. Malgré tout, les Girondins de Bordeaux s’imposent face à Dijon (1-0) lors de la 21e journée de Ligue 1 et surtout se relancent dans la course à l’Europe.

Le service minimum. Plus c’est dur, plus c’est bon diront certains. Mais franchement, les supporters bordelais auraient pu espérer mieux face au barragiste de la Ligue 1 mais Bordeaux n’aime pas se faciliter la tâche. Pourtant, les Dijonnais les ont même aidés lors de cette rencontre. Tout d’abord en manquant deux face-à-face contre un Costil en forme internationale en ce moment. Et surtout en étant réduit à dix dès 30e minute avec l’expulsion d'Amalfitano. Malgré ça, il a tout de même fallu un exploit de Kalu pour voir Cornélius délivrer le Matmut Atlantique (1-0, 76e). La victoire, il n’y a donc que ça à retenir.

Kamano dans le doute. A défaut de briller, le Guinéen était de retour sur le terrain. Ce dimanche, il a joué 63 minutes mais on sent bien que ce n’est plus le même depuis quelques semaines et ses envies de départ. Courtisé par Monaco et des clubs anglais, François Kamano a perdu de sa spontanéité et son efficacité. Pourtant pour le relancer, Ricardo lui avait donné les clés du camion en l’installant dans un rôle de meneur de jeu. Mais quand la tête n’y est pas, les jambes suivent rarement.

Bordeaux recolle. Pour la deuxième fois de la saison, les Girondins enchaînent deux victoires d’affilée en Ligue 1. Si la série est minime, elle leur permet de faire un beau rapproché au classement et c’est bien le principal. Les Marine et Blanc (10e) reviennent à seulement quatre points de l’Europe avec un match en moins à disputer à Marseille, le mardi 5 février. Une belle opération même s’il va falloir montrer autre chose pour espérer vraiment revenir sur le haut de tableau dans cette deuxième partie de saison. En attendant, les joueurs de Ricardo vont enfin avoir une semaine complète pour préparer le déplacement à Strasbourg et leur demi-finale de Coupe de la Ligue trois jours plus tard contre ce même adversaire. Une semaine de repos qui ne sera vraiment pas de trop.