Nice: Selon Jean-Pierre Rivère, Mario Balotelli a refusé «une très, très grosse offre financière» venue de Chine

FOOTBALL L'Italien aurait privilégié l'aspect sportif aux considérations financières...

Aymeric Le Gall

— 

Mario Balotelli, avant de monter sur scène pour un concert rock de folie.
Mario Balotelli, avant de monter sur scène pour un concert rock de folie. — Arthur Mola/AP/SIPA

L’affaire Balotelli n’en finit plus de faire parler. Entre l'OGC Nice et l' OM​, c’est une véritable bataille de communication qui s’est ouverte depuis l’annonce du transfert avorté de l’Italien à Marseille. Chaque club campe sur sa version, avance ses vérités et rejette la faute sur l’autre.

Pour clore (enfin) cette histoire, le président niçois Jean-Pierre Rivère a souhaité publier une interview sur le site officiel du club. Il affirme notamment que Mario Balotelli « a notamment eu une très, très grosse offre financière qui venait de Chine. Peu de personnes auraient refusé. Lui a décliné aussitôt, en disant que sa seule priorité était de jouer au foot dans un championnat de très haut niveau ».

Rivère conclut son entretien en expliquant que c’est le joueur lui-même qui a pris la décision de rester au Gym une saison supplémentaire : « Lundi, nous avons fait une proposition à Mario, en donnant 24h de réflexion à toutes les parties. 2 ou 3 heures après, Mario nous appelle et nous annonce qu’il reste à Nice. Il a mis de côté l’aspect financier. Il a consenti à des efforts et a fait parler son cœur. » Allez, cette fois-ci, on ferme le dossier et on passe à autre chose.