VIDEO. «The Artist»: Double crochet-patate en lulu, Andrés Iniesta nous offre son petit bonbon hebdomadaire

DEGUSTATION Andrés Iniesta est à l’aise au Japon, merci pour lui…

A.L.G.

— 

Andrés Iniesta, señor
Andrés Iniesta, señor — Ken Satomi/AP/SIPA

Depuis qu’il a quitté le Barça et a rejoint le Japon pour signer au Vissel Kobe, à des milliers de kilomètres de là, Don Andrés Iniesta a trouvé la parade pour ne pas tomber dans l’oubli des télés européennes. Sa technique ? Planter un but de dingo chaque semaine.

Après le contrôle orienté-dribble du gardien-régalade de la semaine passée, voici aujourd’hui le combo double crochet et patate en lucarne. Cette fois-ci, c’était lors du match face au Sanfrecce Hiroshima (1-1). Instant dégustation.

Iniesta​ et le Vissel Kobe pointent à la 4e place du classement de J-League après 22 journées. Et nous, on n’a plus qu’à attendre une semaine avant le prochain récital.