Malcom au Barça: La Roma envisage un recours contre Bordeaux et accuse le club de manquer de classe

MERCATO La Roma digère mal le transfert avorté de Malcom...

A.L.G.

— 

Malcom a signé au Barça
Malcom a signé au Barça — Twitter

La pilule a eu du mal à passer. Alors que les dirigeants de la Roma pensaient avoir bouclé le transfert de Malcom, le club s’étant mis d’accord avec Bordeaux sur une indemnité de transfert et la date de la visite médicale, tout a capoté en quelques heures, la faute à une offre de dernière minute du Barça légèrement supérieure à celle des Italiens.

Le directeur sportif romain, Monchi, est revenu sur cet épisode digne d’un thriller bas de gamme sur la chaîne de télé du club, et accuse les Girondins d’un certain manque de classe dans ce dossier : « J’ai appelé Martin [le président bordelais], et il m’a dit qu’une offre venant de Barcelone​ était meilleure que la nôtre et que si nous n’augmentions pas notre offre, nous ne pourrions pas avoir le joueur. Je lui ai dit que nous avions un accord, que nous avions conclu l’affaire, mais il m’a dit que rien n’avait été signé et que, même si nous avions déjà transmis les documents, aucun recours n’était possible. »

Sur un point de vue purement juridique, les Bordelais semblent en effet inattaquables - c’est une autre affaire sur le point de vue moral -, ce qui n’empêche pas la Roma d’envisager un recours contre le club français : « Maintenant, au sein du club, nous examinons les options qui s’offrent à nous et nous voyons si nous pouvons monter un dossier. Il est vrai que rien n’a été signé, mais il y a beaucoup de messages avec les agents et leur président qui valent au moins la peine d’être évalués. » Mouais, ça paraît quand même perdu d’avance cette histoire.