OM-Bordeaux: Interpellé avec des fumigènes, il explique ne pas être particulièrement fan de football

FOOTBALL Présent au Vélodrome pour Marseille-Bordeaux, ce supporter a écopé d’une amende de 300 euros et devra verser un euro de dommages et intérêts à l’OM…

J.S.-M.

— 

L'un des nombreux tifos déployés au Vélodrome contre la LFP, lors de OM-Bordeaux, le 18 février 2018.
L'un des nombreux tifos déployés au Vélodrome contre la LFP, lors de OM-Bordeaux, le 18 février 2018. — ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Un Lyonnais jugé pour avoir amené des fumis au Vélodrome de Marseille… Alors qu’il n’aime pas particulièrement le football. Etonnante audience relatée par La Provence dans son édition de ce jeudi. Meidhi, 32 ans, né à Vénissieux, a été interpellé avec deux fumigènes sur le boulevard Michelet, près du Vélodrome, avant OM-Bordeaux.

300 euros d’amende

« Je ne suis pas [trop] football », a-t-il assuré au président du tribunal qui l’interrogeait. Son avocate, à son tour, jurait qu’il n’était pas un « supporter patenté ».

Il a été condamné à 300 euros d’amende pour tentative d’introduction de fumigènes dans une enceinte sportive. Il a aussi été condamné à verser un euro à l’OM, en guise de dommages et intérêts.

>> A lire aussi : «LFP tue», «racket», accusations de censure… La LFP a pris très cher au Vélodrome avec les ultras de l'OM lors de Marseille-Bordeaux

>> A lire aussi : OM-Bordeaux: «On construit des parcages pour ne pas les utiliser», déplorent les ultras bordelais