PSG: «Les filles m'offrent ce cadeau pour terminer», Laure Boulleau part à la retraite avec une Coupe de France

FOOTBALL C'est sur une victoire en finale de Coupe de France, gagnée par le PSG jeudi au stade de la Meinau de Strasbourg, que Laure Boulleau met un terme à sa carrière..

Alexia Ighirri

— 

Coupe de France féminine: Laure Boulleau et le PSG remportent la coupe grâce à une victoire 1-0 contre Lyon.
Coupe de France féminine: Laure Boulleau et le PSG remportent la coupe grâce à une victoire 1-0 contre Lyon. — PATRICK HERTZOG / AFP
  • Le PSG a remporté la Coupe de France féminine jeudi au stade de la Meinau à Strasbourg face à Lyon (1-0).
  • C'était le dernier match de la défenseure du PSG Laure Boulleau, qui met un terme à sa carrière.

Si l’OL a boudé les échanges avec les journalistes, il y a une joueuse, parisienne, qui est arrivée en zone mixte en totale décontraction. Entonnant alors : « C’était sa dernière séance… et le rideau sur l’écran est tombé ». Celle qui chante ici Eddy Mitchell, c’est une Laure Boulleau tout sourire : quelques minutes plus tôt, pour son dernier match professionnel, la future retraitée remportait avec le PSG la Coupe de France grâce à une victoire 1-0 contre Lyon.

Et donc quand pour votre départ, vos collègues montent une cagnotte Leetchi, les camarades de la défenseure – qui aura passé 13 ans sous les couleurs du PSG — lui offrent une Coupe de France pour sa der : « Je me disais que ça pouvait arriver, et en même temps je ne voulais pas mettre une pression aux filles parce qu’elles savaient que je m’arrêtais. Je n’ai pas eu besoin de leur dire de gagner la coupe pour moi, elles l’ont fait. Elles m’offrent ce cadeau pour terminer et franchement c’est le plus beau truc qu’elles pouvaient faire ». Face à Lyon qui plus est, équipe qui a si souvent battu Paris : « C’est la cerise sur le gâteau », renchérit Laure Boulleau.

Sur le terrain ou sur le banc, Laure Boulleau allait « autant kiffer »

Cette victoire, elle l’a suivie depuis le banc de touche, qu’elle ne quittera pas du match. Et pourtant en toute fin de rencontre, son coach était allé la trouver « J’ai senti qu’il voulait me faire rentrer pour me faire plaisir. Mais pour moi, ce n’était pas les bonnes raisons. Il ne restait pas longtemps, il y a eu un but annulé, c’était tendu. Je savais que j’allais autant kiffer que si j’étais entrée. Pour moi ça revient au même. On est ensemble, on est une famille, c’est plus important que le foot. »

Et après la fête, qu’est-ce que Laure Boulleau a prévu ? « De faire la fête, sourit-elle. J’ai des discussions avec le club pour une éventuelle collaboration, j’ai d’autres projets aussi dans d’autres domaines. Je ne peux pas encore tout vous dire mais dès que c’est officiel, comptez sur moi ».

>> A lire aussi: La foudre pour l'OL, la Coupe de France pour le PSG