La revanche: Aulas trolle les supporters de l'OM en chanson et les accuse d'avoir déféqué dans son stade

FOOTBALL Bien que qualifié en Ligue des champions au terme d’une soirée assez folle contre Nice (3-2), Jean-Michel Aulas n’a pas encore digéré le comportement des supporters marseillais lors d’OM-Atlético de Madrid au Parc OL…

Jérémy Laugier

— 

JMA avait un coucou appuyé à destination des supporters marseillais samedi.
JMA avait un coucou appuyé à destination des supporters marseillais samedi. — NICOLAS TUCAT / AFP
  • L’OL a eu beau arracher sa qualification en Ligue des champions, samedi contre Nice (3-2), Jean-Michel Aulas restait remonté contre les supporters marseillais.
  • Le président lyonnais s’est tout de même offert dans le vestiaire de l’OL une festive version du chant marseillais qui lui est consacré depuis quelques semaines.

Jean-Michel Aulas a mis plus d’une minute avant d’évoquer l’OM, samedi en zone mixte après la qualification en Ligue des champions arrachée contre Nice (3-2). Mais une fois qu’il a lancé son « J’ai une petite pensée quand même pour Marseille… », le festival était lancé.

« L’OM a tout perdu dans ce stade, notamment car l’Atlético a été beaucoup plus fort », a-t-il d’abord glissé, avant d’enchaîner avec un philosophe : « Le football, c’est comme la vie, il y a toujours un juste retour des choses ». Considérant que son club a « beaucoup souffert » et a été « injustement sanctionné » après ce fameux OM-OL (2-3), JMA a ensuite pris pour cible les supporters marseillais, dont le comportement a plutôt été loué dans les médias à l'occasion de la finale de Ligue Europa, mercredi à Lyon.

Memphis Depay reproduit sa célébration avec son président

« Ils ont démoli le stade et ça n’a pas été dit, a-t-il tenu à pointer. Ils se sont très mal comportés. Il y a des dégâts énormes. L’UEFA les sanctionnera à juste titre. Et quand on met des excréments partout dans les tribunes… J’espère que la raison l’emportera pour qu’on reparte du bon pied. »

S’il a abordé cette problématique d’OM-Atlético avec une vraie rancœur devant la presse, Jean-Michel Aulas est apparu nettement plus détendu dans le vestiaire lyonnais, n’hésitant pas à reprendre avec ses joueurs ce si entêtant air « Jean-Michel Aulas, on va tout casser chez toi ». On n’est pas loin du troll ultime envers les supporters marseillais. Et pour boucler le tout, Memphis Depay a offert à son président une autre vidéo bien sympa samedi en reproduisant sa célébration de but. Finalement, JMA c'est un peu tout ça à la fois.