Salzbourg-OM: L'AFLD pointe l'attitude immature de Garcia lors du contrôle antidopage des Marseillais

FOOTBALL Un rapport de l’AFLD, l’agence de lutte contre le dopage, pointe sévèrement l’attitude des dirigeants marseillais, avec en tête de gondole Rudi Garcia, qui seraient devenus tous paranos et immatures à la suite d’un contrôle antidopage…

J-L. D.
— 
Et ça pleure encore...
Et ça pleure encore... — SIPA

La paranoïa entre Lyon et Marseille commence à aller trop loin… Alors que les joueurs français de l’OM ont dû passer un contrôle antidopage surprise mardi, 48h avant le match contre Salzbourg, les dirigeants olympiens auraient pété un plomb selon les informations du Monde, qui s’appuierait sur un rapport de l' AFLD (Agence française de lutte contre le dopage).

Ils soupçonneraient notamment Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais, d’être à l’origine de ce contrôle, dans le but de faire capoter sa demi-finale retour de Coupe d’Europe. Rudi Garcia, toujours le premier à se plaindre de l’arbitrage, aurait été le plus véhément… Rappelons que l’AFLD est un organisme indépendant, et que des contrôles antidopage avant des matchs importants, bah oui ça arrive. D’ailleurs, si les dirigeants olympiens pouvaient se concentrer un minimum sur le dit match face à Salzbourg, ça serait sympa aussi.