Guéguerre OL-OM: «Mourad Boudjellal ne doit plus mettre les pieds dans un stade», peste Bruno Genesio

FOOTBALL L’entraîneur lyonnais est revenu samedi sur «l’appel à la haine» du président du Rugby Club Toulonnais, qui a «envie de tout casser» chez Jean-Michel Aulas…

Jérémy Laugier

— 

Bruno Genesio, ici lors d'un match de Ligue 1 à Metz le 8 avril. JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN
Bruno Genesio, ici lors d'un match de Ligue 1 à Metz le 8 avril. JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN — AFP
  • L’actuelle guéguerre OL-OM, avec en toile de fond la possible finale de Ligue Europa pour le club marseillais le 16 mai au Parc OL, est mal vécue à Lyon.
  • Après le succès de l’OL contre Nantes samedi, Bruno Genesio a notamment livré son ressenti, insistant sur l’étonnante sortie médiatique de Mourad Boudjellal.
  • Ambitionnant de disputer les demi-finales du Top 14 au Parc OL le mois prochain, le président du RCT a annoncé « avoir envie d’aller tout casser chez Jean-Michel Aulas parce qu’il le mérite bien quand même ».

En cas de qualification marseillaise jeudi à Salzbourg, la finale de Ligue Europa au Parc OL s’annonce d’ores et déjà bouillante dans l’actuel contexte de rivalité extrême entre Lyon et Marseille. Mais voilà que même les demi-finales de Top 14 de rugby des 25 et 26 mai à Décines pourraient avoir leur lot d’électricité. La faute à Mourad Boudjellal, auteur d’une sortie remarquée samedi après la victoire de son RCT contre Castres (38-6).

« On est comme Marseille, on a envie d’aller tout casser chez Jean-Michel Aulas parce qu’il le mérite bien quand même », a balancé sans même un sourire le président du club toulonnais, bien lancé vers les phases finales de Top 14. Une déclaration qui prend un poids particulier, au bout d’une semaine notamment marquée par des tacles dans les médias de Jacques-Henri Eyraud, Jean-Michel Aulas mais aussi Rémy Cabella.

« Cela gâche un peu le plaisir d’être dans un tel milieu »

Interrogé sur cette problématique de guéguerre entre les deux Olympiques de plus en plus présente, Bruno Genesio a reconnu samedi « le vivre très mal pour [son] président qui fait beaucoup pour le football français et qui fait énormément pour son club ». « Le traîner dans la boue comme c’est le cas depuis quelque temps, je trouve cela scandaleux », a insisté l’entraîneur lyonnais après le succès contre Nantes (2-0). Avant de cibler particulièrement le controversé dirigeant du RCT.

« Les propos tenus par Mourad Boudjellal sont scandaleux. Comment peut-on appeler à la haine quand on est président d’un club de football, de rugby ou de ce que vous voulez ? C’est un scandale. Cette personne ne doit plus mettre les pieds dans un stade. Je suis sidéré car c’est quelqu’un que j’aimais bien. Lorsqu’on m’a appris cela, je pensais à une plaisanterie. »

Malgré la remontée à la deuxième place de son équipe en Ligue 1, à trois journées de la fin, Bruno Genesio en avait décidément gros sur la patate, concluant : « Cela gâche un peu le plaisir d’être dans un tel milieu. Si c’est ça le football, cela devient grave. Il est temps que les responsables se comportent en adultes ».

>> A lire aussi : Rivalité OL-OM: Boy de la Tour «déplore l'image négative» et «appelle au calme»