«Le kif serait de jouer cette finale à Lyon», après le très tendu OM-OL, Payet chambre (gentiment) les Lyonnais

FOOTBALL Allez, c'est de bonne guerre on va dire...

A.L.G. avec AFP
— 
Payet (et ses doigts) à Caen, le 19 janvier 2018.
Payet (et ses doigts) à Caen, le 19 janvier 2018. — CHARLY TRIBALLEAU / AFP

« Le kif serait d'aller jouer cette finale à Lyon, bien sûr », a souri jeudi le capitaine de l'Olympique de Marseille, Dimitri Payet, à l'idée de disputer la finale de la Ligue Europa à Lyon, dans le stade d'un rival historique. « Ce serait exceptionnel par rapport à ce qui s'est passé ici en championnat », a ajouté l'attaquant marseillais. 

Le dernier OM-OL en Ligue 1, remporté par Lyon (2-3) dans le temps additionnel, s'est terminé dans la confusion avec une amorce de bagarre, impliquant notamment le Marseillais Adil Rami et les Lyonnais Marcelo et Anthony Lopes. Ces incidents sont jugés mardi par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP).

Demi-finaliste contre Salzbourg (28 avril-3 mai), Marseille est à deux matches de la finale, programmée le 16 mai, dans le stade construit par le président de l'OL, Jean-Michel Aulas, à Décines.