OL: «Un profil à la Verratti»… Qui est Nicolo Barella, le milieu italien de Cagliari qui intéresserait Lyon?

FOOTBALL D’après le président de Cagliari (Serie A), l’OL serait prêt à faire une offre importante pour recruter cet été le milieu de terrain de 21 ans…

Jérémy Laugier

— 

Nicolo Barella, ici lors d'un match de Serie A en janvier face au Milan AC à Cagliari.
Nicolo Barella, ici lors d'un match de Serie A en janvier face au Milan AC à Cagliari. — Fabio Murru/AP/SIPA
  • A en croire le président de Cagliari, son jeune milieu de terrain Nicolo Barella pourrait faire l’objet d’une « offre importante » de l’OL dans les prochaines semaines.
  • A 21 ans, le prometteur et polyvalent joueur de l’actuel 14e de Serie A coûterait déjà « au moins 40 millions d’euros » dans l’esprit de son président Tommaso Giulini.

A moins que vous ne soyez un improbable mordu de la lutte pour le maintien en Serie A, vous ne connaissez sans doute pas encore Nicolo Barella. Ce milieu de terrain italien de 21 ans, qui se révèle avec son club formateur de Cagliari, aurait tapé dans l’œil de l’Inter, de la Juve… mais aussi de  l’Olympique Lyonnais en vue du prochain mercato estival.

Dans une interview accordée au Corriere dello Sport ce mardi, le président de Cagliari Tommaso Giulini vient de se laisser aller à une confidence concernant son joueur le plus prometteur : « On me dit que Lyon aurait une offre importante de prête, on verra ». Mais qui est exactement ce polyvalent milieu relayeur sous contrat jusqu’en 2022 ?

« Il a un meilleur jeu long que Verratti »

« C’est un joueur évoluant à la fois numéro 6 et numéro 8 dans le 3-5-2 ou le 4-2-3-1 mis en place dans son club, confie Valentin Pauluzzi, correspondant du football italien pour L’Equipe à Milan. Il a un profil à la Verratti, à savoir plutôt petit et un peu râblé. Il n’a pas son aisance technique dans le jeu court mais je trouve qu’il a un meilleur jeu long. Il montre aussi beaucoup de personnalité dans la gestion du ballon et il va au charbon. Il est assez complet. »

Lancé dans le grand bain de la Serie A en mai 2015, à seulement 18 ans, Nicolo Barella a dû passer par un prêt de six mois à Côme (Serie B, de janvier à juin 2016) avant de signer deux années pleines au plus haut niveau avec son club formateur (6 buts en 29 matchs de championnat cette saison) et de frapper à la porte d’une Squadra Azzurra en reconstruction.

« Pas en dessous de 40 millions d’euros »

« Il se distingue par son intelligence de jeu, explique Giancarlo Cornacchia, responsable d’un site consacré à l'actualité de Cagliari. Il illumine son équipe et il en est un joueur incontournable depuis deux ans. Le club tient une pépite avec lui et les dirigeants vont chercher à bien le vendre. » A ce propos, Tommaso Giulini ne compte pas faire semblant puisqu’il a d’ores et déjà annoncé qu’il ne le lâcherait « pas en dessous de 40 millions d’euros », tout en lui voyant « des similitudes avec Nainggolan » (AS Roma et ex-Cagliari). Une perspective qui pourrait de fait mettre l’OL hors jeu.

Finaliste de l’Euro U19 en 2016 et demi-finaliste du Mondial U20 l’an passé, Nicolo Barella deviendrait en effet dans ces conditions (et de très loin), le transfert le plus cher de l’histoire à Lyon, après Lisandro Lopez (24 millions d’euros en 2009). « Il aurait fallu se placer dessus dès l’été dernier car là, l’investissement s’annonce énorme », constate Valentin Pauluzzi. Comme en 2012, lorsqu’un certain Marco Verratti quittait Pescara (Serie B) et rejoignait le PSG pour 12 millions d’euros. Déjà un autre temps.