VIDEO. OL-CSKA Moscou: Lyon s'écroule dès les 8es de finale de Ligue Europa (2-3)

FOOTBALL Vainqueurs (0-1) à Moscou, les Lyonnais se sont totalement effondrés ce jeudi en 8es de finale retour de Ligue Europa (2-3)...

Jérémy Laugier

— 

Lucas Tousart, Mouctar Diakhaby et l'OL ont vécu une énorme désillusion ce jeudi en étant éliminé par le CSKA dès les 8es de finale de la Ligue Europa.
Lucas Tousart, Mouctar Diakhaby et l'OL ont vécu une énorme désillusion ce jeudi en étant éliminé par le CSKA dès les 8es de finale de la Ligue Europa. — JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Un véritable coup de tonnerre a eu lieu au Parc OL ce jeudi. Incapable de confirmer son succès à Moscou une semaine plus tôt, Lyon a dit adieu à la Ligue Europa dès les 8es de finale après son revers (2-3) contre le CSKA.

>> A lire aussi : Ligue Europa: L'OL trop faible partout... Bye bye la Coupe d'Europe... Lyon-CSKA Moscou à revivre en direct

Un groupe en souffrance. Comment l’OL a-t-il pu aussi mal négocier un match retour dans son stade après un score aussi favorable ramené de Moscou (0-1) ? Même sans véritable emprise collective sur le match, les Lyonnais ont déjà gaspillé d’énormes opportunités, notamment par Mariano Diaz, trop individualiste (19e) puis imprécis (30e). Mais les partenaires d’Anthony Lopes n’ont surtout pas affiché la même solidité défensive qu’à Moscou.

Après une sérieuse frayeur signée Musa (22e), l’OL a craqué sur une frappe enroulée de Golovin (0-1, 39e), laissé trop libre par Kenny Tete. En deuxième période, c’est un Lyon virtuellement qualifié qui a totalement pris l’eau à nouveau, avec deux buts encaissés en cinq minutes, par Musa (1-2, 60e) et Wernbloom (1-3, 65e).

Le symbole Maxwel Cornet. Certes, Maxwel Cornet a relancé l’OL jeudi en profitant d’un centre, et d’un ballon en dehors du terrain de Jordan Ferri (1-1, 58e). Mais comment ne pas ressasser très longtemps son coup de tête repoussé par Akinfeev (35e) ? Et surtout son deux contre un affreusement joué à 0-0, l’ancien Messin préférant ne pas servir Mariano Diaz idéalement placé à ses côtés (36e).

C’est encore lui qui a mal donné la balle de 3-3 et de qualification dans les arrêts de jeu. Moins d’un an après son fameux échec dans les arrêts de jeu en demie contre l’Ajax (1-4, 3-1), cela commence vraiment à faire beaucoup.

>> A lire aussi : Avant OL-CSKA Moscou et Bilbao-OM, qui a le plus de chances de remporter la Ligue Europa entre Lyon et Marseille?

Un coach forcément en danger. La saison lyonnaise est officiellement un échec depuis ce jeudi. Après un joli parcours jusqu’en demi-finales la saison passée, l’OL s’est effondré deux tours plus tôt face à un adversaire largement à sa portée. Son rêve de finale en mai dans son stade s’est donc éteint à la surprise générale dès les 8es de finale contre le CSKA Moscou.

La fameuse « union sacrée » entre les supporters et le club et son entraîneur va donc disparaître en même temps. Car en cas de nouvelle contre-performance dimanche à Marseille, Lyon sera quasiment assuré de manquer à nouveau le podium de L1 et donc la Ligue des champions. Plus de deux ans après son intronisation, le sort de Bruno Genesio (dont le léger turnover n’a pas été une franche réussite) ne peut désormais plus tenir qu’à un fil.