Mercato du PSG: Neymar reste à «2000%», Lucas bientôt à Tottenham, Pastore sur le départ?

FOOTBALL Le match contre Montpellier a été l'occasion de faire le point sur le mercato côté parisien...

B.V.

— 

Javier Pastore lors de PSG-Lille, le 9 décembre 2017.
Javier Pastore lors de PSG-Lille, le 9 décembre 2017. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

On le savait, ce mercato côté PSG serait plus une question de départs que d'arrivées. Si Paris a réussi à faire signer (gratuitement) Lassana Diarra, il n'a en revanche pour l'instant laissé partir personne, malgré des rumeurs insistantes, et l'on est à 3 jours de la fin du mercato. La victoire à domicile contre Montpellier a été l'occasion pour Paris de faire le point sur les dossiers chauds du marché des transferts.

>> A lire aussi : PSG: «Je ne suis pas venu pour me cacher», Neymar assure être heureux à Paris

Neymar reste à «2000%»

Annoncé à répétition au Real Madrid pour l'été prochain, Neymar sera parisien à «2000%» selon le président Nasser al-Khelaifi. «C'est une rumeur, ce n'est pas vrai. Il est content ici, il veut rester ici. Il est arrivé il y a cinq mois, il a encore quatre ans et demi de contrat ! Comment voulez-vous le voir partir ? »

Lucas à Tottenham, c'est presque bouclé

En tenue civile lors de la rencontre au Parc des Princes, ce qui ressemblait franchement à un aurevoir au public parisien, Lucas devrait signer avant la fin du mercato à Tottenham. C'est en tout cas ce qu'assure l'Equipe dans son édition de dimanche, précisant que le club anglais a mené des «négociations express» avec le joueur et Paris. Le transfert devrait tourner autour de 25 millions d'euros.

Pastore veut partir pour jouer la Coupe du monde

«Heureux» à Paris, Javier Pastore semble malgré tout vouloir partir. « L'unique chose dont j'ai besoin, c'est de jouer beaucoup plus pour essayer d'aller au Mondial, a-t-il expliqué en zone mixte après la rencontre. Si je ne suis pas dans la liste de l'Argentine, je me dirais toujours que j'aurais pu faire autre chose pour y aller. La dernière fois, je n'ai pas été convoqué et c'est normal en Argentine, il y a plein de joueurs de haut niveau. Ici, je sens que je n'aurais pas la possibilité d'avoir beaucoup de temps de jeu, j'ai besoin d'attendre que les joueurs aient des cartons ou se blessent pour jouer des matches... »