Coupe de France: Comment un supporter de l’Ile Maurice a sauvé le FC Metz d’une improbable défaite sur tapis vert

FOOTBALL Ne cherchez pas plus loin, c’est l’histoire du jour...

B.V.

— 

Les Pentagone Papers du FC Metz
Les Pentagone Papers du FC Metz — SIPA

Les Pentagone Papers à la sauce lorraine. C’est le dernière fois qu’on veut entendre que 20 Minutes n’a pas le niveau de Mediapart, parce que là on pourrait faire tomber Nixon une seconde fois. L’enquête qui suit vous raconte comment le FC Metz a été sauvé d’un ridicule et improbable forfait en Coupe de France par un supporter actuellement à l’Ile Maurice. Si, si.

Tout part donc d’un « thread » publié sur Twitter mardi soir dans lequel un supporter messin raconte ça. « Fun fact. Le FC Metz a failli perdre son match de coupe de France face à Tours demain sur tapis vert car ils avaient un joueur pas éligible dans le groupe. Mais le pire dans tout ça c'est que c'est un supporter qui a téléphoné au club pour les prévenir. »

Sexy. Notre cellule investigation ne peut pas en rester là et se décide à creuser un peu cette histoire. Est-ce vrai ? Qui est ce supporter ? Pourquoi Metz aurait risqué une défaite sur tapis vert ?

On ne savait pas qu’on mettait à ce moment-là le pied dans un terrible engrenage. Nos premières recherches nous amènent vers un forum du FC Metz, qui assure que le groupe de 18 joueurs un temps annoncé par le club pour affronter Tours a été modifié mardi. Pour une histoire de règlement, semblent préciser les fans messins. On se dirige vers Twitter pour contacter l'auteur du thread, qui va alors nous aider dans notre enquête. On remonte ensemble la pelote des réseaux sociaux et BINGO! Un commentaire Facebook nous offre ce que l'on cherchait:

Capture d'écran du commentaire de Philippe sur Facebook
Capture d'écran du commentaire de Philippe sur Facebook - Capture d'écran

Un certain Philippe annonce dans un commentaire Facebook sur la page officielle du FC Metz que le club risque une défaite sur tapis vert 

Pourquoi ? A cause du règlement 7.6 de la compétition.

« Durant la compétition propre, les clubs sont tenus de faire figurer sur la feuille d’arbitrage au moins sept joueurs ayant pris part à l’une des deux dernières rencontres officielles disputées par son équipe première. En cas de non-respect de cette modalité, le club responsable fait l’objet des sanctions suivantes : - match perdu. - exclusion éventuelle de l’épreuve la saison suivante. - consignation des parts de recette et du bénéfice des répartitions provenant des contrats publicitaires et de télévision. »

 

Or le coach Frédéric Hantz avait décidé de faire largement tourner son effectif et se déplacer à Tours avec une bande de jeune. Dans le premier groupe convoqué, mardi un peu après midi, figure le jeune Ablie Jallow.

Une heure plus tard, le FC Metz procède l’air de rien a un changement dans le groupe, annoncé par un petit message : « George Mandjeck remplace finalement Ablie Jallow dans le groupe. »

La modification du groupe au FC Metz
La modification du groupe au FC Metz - Capture d'écran

Et figurez vous que la présence de Mandjeck permet soudainement au FC Metz de rentrer dans les clous du règlement.

Que s’est-il passé entre temps ? Un supporter aurait-il sauvé le club d’une grosse boulette ?

« C’est faux. Il s'agit d'un changement de joueur purement sportif. Le coach l'avait évoqué en conférence de presse », nous répond le club par le biais de son service communication.

On aimerait bien le croire. En réalité, un supporter lorrain à l’Ile Maurice et très au fait des règlements – « j’ai été secrétaire à Forbach » confie-t-il - a averti le club rapidement.

>> A lire aussi : Ligue des Nations: La France dans le groupe de l'Allemagne et des Pays-Bas

D’abord via le commentaire en dessous de l’annonce du groupe copié plus haut, puis en contactant dans ses messages privés une secrétaire du club. « Elle m’a répondu dès qu’ils ont vérifié, nous explique le supporter-sauveur. Elle m’a écrit "Philippe, vous connaissez parfaitement le règlement. Merci pour le suivi". »

Un autre supporter, lui aussi contacté par 20 Minutes, nous confirme cette version. « J’ai appelé le standard parce que je suis arbitre et que je suis en train d’apprendre les règles. Je leur ai expliqué que Jallow n’était pas éligible car il n’avait pas participé à deux compétitions officielles avant au moins. Et du coup la standardiste m’a dit que quelqu’un avait appelé cinq minutes plus tôt pour leur dire et que ça allait être rectifié au plus vite. »

Bref, Metz peut dire merci à ses supporters sur ce coup-là. Et offrir au fameux Philippe un petit billet d’avion Ile-Maurice – France pour assister au huitième de finale si jamais le club passe.