Ligue des champions: Le PSG humilie le Celtic, régale le Parc des Princes et fait péter un nouveau record

FOOTBALL Au Parc des Princes, le PSG a fait du sale face au Celtic Glasgow…

Aymeric Le Gall

— 

Le rouleau compresseur parisien au grand complet.
Le rouleau compresseur parisien au grand complet. — FRANCK FIFE / AFP

Au Parc des Princes

Le PSG n’a pas fait dans la dentelle face aux Ecossais du Celtic Glasgow. Avec une victoire facile, et c’est rien de le dire (7-1), les Parisiens réalisent un 5/5 en Ligue des champions et, à moins de mettre son équipe de U13 dans 15 jours face au Bayern, Paris devrait terminer premier de son groupe.

Fin de l’invincibilité d’Aréola

Après quatre matchs de Ligue des champions sans encaisser le moindre but, tout le monde se demandait si le PSG allait continuer de jouer les videurs de boîte de nuit en ne laissant passer aucun ballon dans les cages d’Aréola. Finalement, le suspense n’aura pas duré bien longtemps - une grosse minute à peine – puisque Moussa Dembélé, l’enfant formé au Paris Saint-Germain, a décidé de ruiner la belle histoire en inscrivant un but d’entrée de jeu. Pas cool de la part du gamin de Cergy (Val-d’Oise)…

Neymar n’a pas la gueule de bois

Avant ce match, la presse avait pointé du doigt la virée nocturne du n°10 brésilien, après la victoire contre Nantes (4-1) samedi. Face au Celtic, Neymar a prouvé que son goût pour la fiesta n’avait aucun impact sur ses performances. Après l’ouverture du score écossaise, la star parisienne a pris les choses en main et, en moins d’un quart d’heure (8’, 22’), il claquait deux buts et faisait fermer les bouches des grincheux. Histoire de compléter le tableau, le « clubbeur », un peu moins flamboyant ces dernières semaines, a offert une passe (du dos) à Cavani sur le troisième but du PSG et fait se lever le Parc avec des gestes made in Brazil.

Une attaque de déglingo

5-0, 3-0, 4-0, 5-0, 7-1… Voilà les cinq derniers résultats du PSG en Ligue des champions cette saison et c’est tout simplement HA-LLU-CI-NANT. Sur la scène européenne, ce PSG-là est un rouleau compresseur qui écrase sans pitié une à une les équipes qui osent se dresser contre lui. Cerise sur le gâteau : grâce à cette fessée historique, les hommes d’Unai Emery battent le record du nombre de buts inscrits en phase de poule de Ligue des champions. Et dire qu’il leur reste encore un match à jouer…