PSG-Barça: Revivez la démonstration des Parisiens contre les Barcelonais (4-0)...

FOOTBALL Les Parisiens ont démonté les Catalans mardi soir...

Romain Baheux
— 
Edinson Cavani fête un but lors du match entre le PSG et le Barça le 14 février 2017.
Edinson Cavani fête un but lors du match entre le PSG et le Barça le 14 février 2017. — CHRISTOPHE SIMON / AFP

PSG-BARCA: 4-0

Buts: Di Maria (18e, 55e), Draxler (40e), Cavani (71e)

22h55: Allez, on s'en va. Merci à vous, très bonne soirée et gros bisous.

22h53: WOW.

 

22h51: Bon allez les amis, on ne va pas tarder à fermer ce live. Merci d'avoir suivi cette rencontre en notre compagnie, vous avez été bons.

22h50: Nasser Al-Khelaïfi sur beIN Sports: «C'est un match magnifique, tout le monde était prêt avant le match. Il y a le retour là-bas, il faut profiter de cette victoire mais seulement ce soir.»

22h48: Marquinhos au micro de beIN Sports: «On a été solidaires, on avait bien préparé ce match. On savait comment aller les presser et comment positionner le bloc. Maintenant, il faut garder les pieds sur terre car on sait que là-bas...»

22h42: Pour info, le huitième de finale retour aura lieu le 8 mars en Catalogne. A priori, ça s'annonce pas trop mal pour les Parisiens.

22h41: Ne jouons même pas le retour alors.

 

22h40: Di Maria sur beIN Sports: «C'est incroyable de mettre 4-0 au Barça. On a fait ce que l'entraîneur a demandé, on est très heureux. J'ai profité des vacances de Noël pour me reposer en famille et ça se passe mieux en 2017. On ira à Barcelone pour gagner et refaire le même match. Eux aussi peuvent marquer quatre buts au retour.»

22h36: C'EST FINI. LE PSG A DEMONTE LE BARCA, QUELLE BRANLEE.

90e+4: Oui, ils ne sont pas champions d'Europe avec ça hein.

 

90e+1: Neymar qui envoie un coup franc tout mou au-dessus du but de Trapp. TOUT leur sourit ce soir.

90e: Je vous mets le but de Cavani. Au cas où vous vous rouliez de joie par terre.

 

88e: Les Catalans ont repris la balle pour essayer d'aller réduire le score. Il serait temps les gars.

86e: Pastore qui fait son retour en fin de match, tranquillou. L'Argentin remplace Drawler, auteur d'un but.

84e: LE POTEAU D'UMTITI SUR CORNER. Allez, faut éviter de prendre un but. On tient les gars.

84e: On peut dire que le coach du PSG a bien préparé son match non ?

 

83e: Je l'attendais celui-là. Mais je vous le mets quand même.

 

81e: Quand il va monter sur le dernier corner, on va voir trouble.

 

79e: Kouz1: «Allez le Barça, on se réveille, vous allez pas perdre contre une équipe comme Paris, c'est la honte, un peu de fierté !»

Ben si visiblement. Et pas qu'un peu.

76e: Bisous Ibra. Amuse toi bien à Manchester.

 

73e: ON PEUT TOUT ARRETER. QUEL PIED.

71e: ET CAVANI POUR LE 4-0. QUELLE FESSEE. QUELLE BRANLEE.

71e: L'Italien a fait un gros gros match aujourd'hui.

 

70e: L'Italien sort, remplacé pr Nkunku. Un but du jeune Parisien, et je fais une syncope.

68e: Verratti qui reste au sol, visiblement victime de crampes. Allez petit Hibou, courage.

66e: Les Parisiens ont encore des situations de but. Franchement, y a moyen d'inscrire le 4-0.

63e: KIMPEMBE QUI MANGE MESSI. COMME UN PAPA QUI GRONDE SON ENFANT.

61e: Unai Emery sort Di Maria pour faire entrer Lucas. Très très gros match de l'Argentin. Enorme.

61e: Quelle ambiance. C'est beau bordel.

 

59e: ALLEZ LA. ON VOUS VOIT PLUS.

 

58e: ET ENCORE UNE OCCASION POUR CAVANI. QUELLE DEMO.

57e: RENTREZ DU RESTO. ANNULEZ TOUT. VENEZ ME REMATER CE BUT DE FOLIE.

55e: CE BUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUT DE DI MARIA. MAIS. QUELLE. FRAPPE. DU GAUCHE. WOW.

55e: sim5: «Par quel miracle di maria se met il a faire du pressing et à jouer comme jamais depuis qu'il est arrivé?»

Suffisait de recruter Draxler pour le remuer, et voilà.

55e: Sergi Roberto passe une soirée horrible. Draxler le boit au goulot.

53e: MAIS QUE FAIT ZLATAN. Quelle pipe lui.

 

51e: Je ne vois pas ce qu'il peut arriver à ce PSG là. Quoi, un doublé de Messi? Ah oui, c'est vrai.

48e: Pourvu que ça dure.

 

47e: Ohlala, ça attaque aussi vite en cette seconde période avec ce joli centre de Rabiot en bout de course. Marquinhos n'était pas loin...

46e: ON REPART.

21h31: MI-TEMPS. ENORME PREMIERE PERIODE DES PARISIENS, PRESQUE PARFAITE.

45e: Et les mecs se font des petites passes devant la surface barcelonnaise. YOLO.

44e: Soit une perte de balle stupide qui amène un but. Comme un bleu Lionel.

 

42e: MAIS OUI. QUEL KIF. FAUT PAS SE RELACHER MAINTENANT.

40e: LE BUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUT DE DRAXLER SERVI COMME UN PRINCE PAR VERRATTI.

38e: Allez, il faut le mettre avant la pause ce second pion. Tout le mond est chaud, même Kimpembe qui éteint Luis Suarez depuis le début du match.

35e: C'ETAIT LE BORDEL MAIS ON A FROLE LE 2-0 SUR CE CORNER. Je ne vais pas tenir moi.

34e: Popopopo, ce passement de jambes de Draxler qui laisse sur place Sergi Roberto dans la surface barcelonaise. Heureusement que Ter Stegen est chaud derrière, sinon ça faisait 2-0.

31e: Attention, le Barça se remet dans le jeu là. Faut me les calmer et fissa.

28e: OUI LA SORTIE DE TRAPP. BIEN JOUE MON GRAND. Par contre, Kurzawa a fait n'importe quoi derrière là.

28e: Mais oui, joyeux anniversaire.

 

26e: Pendant ce temps, Messi tire ses coups francs dans le mur. Tout va très très bien pour le PSG.

25e: Je vous le remets, si vous l'avez raté mes lapins.

 

24e: Ah, certains ont vu une faute parisienne. Et vous ?

 

22e: Et la nouvelle frappe de Cavani dans la foulée. Ils leur marchent dessus.

20e: On arrête là. SVP. Quel panard.

 

18e: LE BUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUT DE DI MARIA SUR COUP FRANC. OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII.

17e: Coup-franc très très bien placé pour les Parisiens. Juste devant la surface, Umtiti n'a pas été très malin là-dessus...

16e: marsf: «match nul : 2-2 but d'égalisation de Cavani à 77 ème !»

Précis le prono. On prend note en tout cas.

16e: Notre envoyé spécial au Parc y croit moyennement. Et vous ?

 

14e: Autant vous dire que si les Parisiens prennent un but après un tel temps fort, ils pourront avoir les boules.

12e: C'est un énorme oui. Tout ce qu'on aime.

 

11e: OH LA BELLE OCCASION. TER STEGEN QUI SORT LA FRAPPE DE MATUIDI. ILS SONT CHAUDS.

10e: Ils vont ce mettre au rugby les Parisiens maintenant ? 

 

9e: Vous êtes très nombreux sur ce live. Ca sent les gens bloqués au resto pour la Saint-Valentin qui veulent suivre le score. Big up à vous.

7e: Oui. Comme d'hab. Ou comme trop souvent.

 

6e: OH LE CAVIAR DE DI MARIA ET CAVANI QUI LA TENTE PAS DIRECT. Puis Draxler la fout au-dessus...

5e: La vitesse de ce contre parisien coupé par Ter Stegen. Les TGV du 16e arrondissement...

3e: Hop, jaune pour Rabiot pour une faute sur Neyma. Pas top dès le début du match ça.

3e: Gros pressing parisien, même jusqu'à Ter Stegen, le goal barcelonais. Pas là pour prendre des photos visiblement.

1ere: C'EST PARTIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII.

20h43: Et les joueurs entrent sur la pelouse. Grosse ambiance au Parc visiblement.

20h40: ON SE MET DANS L'AMBIANCE. ALLEZ PARIS.

 

20h38: Je sens en tout cas qu'on va voir un gros match. Un très gros match même.

20h33: Les pronos de la rédac

Baptiste: 2-1

Tristan: 1-2

Clémence: 1-3

Louis: 1-3

Romain: 2-2

20h30: UN QUART D'HEURE. PLUS QU'UN QUART D'HEURE.

 

20h24: Sinon, il y a aussi un Benfica-Borussia ce soir. Pour les hipsters du foot.

 

20h22: La MSN se chauffe les pattes.

 

20h18: Les Barcelonais sortent s'échauffer. Sous les sifflets, évidemment.

20h16: Emery sur beIN Sports: «L'absence de Thiago Silva? L'équipe est prête, j'ai confiance en mes joueurs.»

20h15: Bon, plus qu'une demi-heure avant le coup d'envoi. ON EST CHAUDS.

19h49: Elle vous inspire quoi la titularisation de Di Maria à la place de Lucas ? Venez vous exprimer dans les commentaires.

19h47: Et celle du Barça.

 

19h46: Au cas où, je vous remets clairement la compo du PSG.

 

19h45: Sinon, c'est l'anniversaire de Cavani ET de Di Maria aujourd'hui. Allez messieurs, régalez pour l'occasion.

19h45: Fini les tifos moisis et les applaudissements retenus. Ce soir, ça va pousser fort derrière Verratti and co.

 

19h45: C'est le match attendu par le PSG depuis deux mois et le tirage au sort des huitièmes de finale de Ligue des champions. Ce mardi, les Parisiens affrontent au Parc des Princes leur bête noire de l'ère QSI, qui l'a éliminé deux fois des quarts de la compétition en 2013 et 2015. Comme chaque année, les Parisiens se pointent privés de plusieurs de leurs cadres, entre la suspension de Thiago Motta et la blessure de dernière minute de leur capitaine Thiago Silva. Mais côté barcelonais, on craint pas mal les qualités tactiques d'Unai Emery, rompu aux joutes avec le monstre catalan...