Vente de l'OM: Qui est Frank McCourt, le nouveau propriétaire du club?

FOOTBALL Business man, père de famille et ancien propriétaire d’une franchise de Baseball, le portrait du nouvel homme fort de l’OM en cinq points…

A.Mag.

— 

Frank McCourt, le nouveau propriétaire de l'Olympique de Marseille, ici en 2014.
Frank McCourt, le nouveau propriétaire de l'Olympique de Marseille, ici en 2014. — Nick Ut/AP/SIPA

La vente de l’OM est actée. Enfin presque, elle le sera de manière effective dans quelques semaines mais les dirigeants marseillais et le maire de la Ville Jean-Claude Gaudin n’ont laissé aucune place au doute, lundi : l’Américain Franck McCourt est le nouvel homme fort de l’Olympique de Marseille. Présentation de cet homme d’affaires de 63 ans, entre sport, déboires financiers et frasques conjugales.

Une longue expérience dans le sport pas vraiment couronnée de succès

Propriétaire de 2004 à 2012 des Dodgers de Los Angeles, un club de la Ligue majeure de baseball et petit fils d’un des propriétaires des Braves de Boston, il est certain que le nouveau propriétaire de l’OM aime le sport. Lui qui déclarait dans l’Equipe « j’ai touché à tout, le foot, le basket, le hockey, le golf, le tennis. Aujourd’hui, je me contente de sports d’eau et de ski. » Malheureusement pour les supporters marseillais, sous sa présidence, les Dodgers n’ont pas gagné un seul titre. Pire, il a été classé comme étant le deuxième pire propriétaire de toute l’histoire du baseball par les Américains d’ESPN.

>> A lire aussi: La page Wikipédia du nouveau propriétaire de l'OM vandalisée par les supporters du PSG

Il possède également les droits du marathon de Los Angeles ainsi que 50 % du Global Champions Tour, une compétition internationale de saut d’obstacles.

Une fortune issue d’un empire familiale et d’une vente record

Diplômé en économie de l’université de Georgetown en 1975, Frank McCourt n’est pas un petit joueur dans le monde du business. En effet il est aujourd’hui à la tête de McCourt Global, une entreprise familiale fondée à Boston en 1893 devenue un mastodonte immobilier. McCourt Global compte actuellement 5,5 millions de mètres carrés de bien immobiliers et développe de nombreux projets de luxe à Miami, Austin ou encore Londres. Surtout l’ancien président des Dodgers a réalisé un bénéfice record lors de la vente de son équipe en 2012. Acheté 430 millions en 2004, sa franchise a été revendue pour 2,15 milliards de dollars.

Pourquoi s’intéresse-t-il à l’OM ?

Comme l’a expliqué le maire de Marseille, Jean Claude Gaudin en conférence de presse, le père de Franck McCourt a participé à la libération de la Provence dans la 40e division blindée en 1944.

Un père de famille divorcé

Interrogé par le journal l’Equipe, le milliardaire a évoqué sa situation familiale. « J’ai cinq enfants, quatre garçons et la petite Luciana, neuf mois. Mes gars sont des grands sportifs, et des fans de beaucoup de disciplines, notamment le foot. La petite Luciana, j’ai le sentiment qu’elle sera la supportrice numéro 1 de l’OM. » Sauf que la vie de Frank McCourt a aussi été marquée par un divorce extrêmement coûteux.

Le 14 octobre 2009, Frank et Jamie McCourt annoncent leur séparation après 30 ans de mariage. La dispute se poursuit par tribunaux interposés pendant deux ans. En octobre 2011, les McCourt en arrivent à une entente où Jamie reçoit 130 millions mais renonce à être copropriétaire des Dodgers. Selon la Cour supérieure de Los Angeles, le couple McCourt a dépensé 20,6 millions de dollars d’octobre 2009 à juillet 2011, ce qui ferait de leur affaire le divorce le plus coûteux de l’histoire de la Californie.

Détournement de fonds ?

À partir d’avril 2011 les opérations courantes des Dodgers sont contrôlées par la ligue majeure de baseball. En juin 2011, le commissaire du baseball, Bud Selig, bloque un contrat de télédiffusion des matchs des Dodgers signé pour 3 milliards de dollars avec le réseau Fox, estimant que près de la moitié d’un versement initial de 385 millionsserait détourné des Dodgers vers les finances personnelles de McCourt. Selon la MLB les McCourt utilisent les fonds des Dodgers pour leurs besoins personnels, et notamment pour payer leur divorce. Des documents déposés devant la Cour des faillites, indiquent que Franck mcCourt a récupéré 180 millions de dollars des revenus de l’équipe pour finances des activités n’étant pas reliées aux Dodgers. Du coup, certains supporters sont sceptiques.