Euro 2016: «Dream Team» et «Le Carré Magique», les livres qui vont inspirer les Bleus

FOOTBALL Comme en 2014, Deschamps a donné des conseils de lecture aux joueurs pendant la compétition...

Julien Laloye

— 

Les joueurs de l'équipe de France, le 30 mai 2016, à Nantes.
Les joueurs de l'équipe de France, le 30 mai 2016, à Nantes. — LOIC VENANCE / AFP

Ce n’est pas le moment de vous faire croire que les joueurs de l’équipe de France passent leur temps à dévorer la comédie humaine de Balzac ou qu’ils se refont l’intégrale de Zola entre la muscu et l’entraînement.

D’abord, on ne leur en veut pas, nous-même on n’a jamais poussé plus loin que le Père Goriot en première, et Germinal nous avait paru affreusement long à l’époque. Ensuite, laXbox360, c’et quand même la meilleure invention de l’homme depuis qu’il a appris à faire du feu. Mais il arrive qu’entre deux parties de Fifa ou de baby-foot dans le salon Aimé Jacquet de Clairefontaine, les Bleus prennent leur petit livre de chevet avant de s’endormir.

Quand ils rentreront de Lorraine, dimanche, après le dernier match amical avant l’Euro face à l’Ecosse, les 23 joueurs ainsi que les membres du staff tricolore trouveront dans leur chambre de quoi les occuper pendant le mois qu’ils s’apprêtent à passer ensemble, en espérant que cela dure vraiment un mois.

Ce seront deux livres qui parlent de sport, comme en 2014, quand Deschamps avait embarqué dans ses bagages pour le Brésil un exemplaire pour chacun de la biographie d’Alex Ferguson et un autre de celle de Phil Jackson, l’ancien entraîneur des Lakers, le premier à avoir pris cette habitude de conseiller un livre à ses joueurs en début de saison.

« On n’est pas là pour choisir des livres polémiques »

Chez les Bleus, Deschamps n’impose rien. Après l’expérience réussie de 2014, c’est encore l’éditeur de Talent Sport Emmanuel Laureau qui a choisi les deux ouvrages qui attendent Paul Pogba et les autres à Clairefontaine : Le Carré magique, retraçant les grandes heures de l’équipe de France d’Hidalgo autour du quatuor Tigana-Giresse-Platini-Genghini, et Dream Team, le récit de l’épopée inoubliable de la meilleure équipe de basket de tous les temps aux JO de Barcelone, en 1992. « Le cahier des charges n’est pas sorcier. Il faut que le thème du leadership soit abordé, quelque chose qui encense le collectif.

On n’est pas là pour choisir des livres polémiques, l’objectif c’est de mettre en valeur l’esprit d’équipe. C’est la même chose pour les lecteurs lambdas, on s’adresse à une fanbase qui veut quelque chose de positif ». Des belles histoires et des équipes qui gagnent, donc. Avec Dream Team, le message n’a pas besoin de sous-titres. Avec Le Carré magique non plus. « C’est la première fois que le pays s’est pris d’affection pour les Bleus, grâce à ses performances entre 82 et 86, ça peut les inspirer ».

A condition qu’ils les lisent, évidemment. Sur ce point, la Coupe du monde 2014 avait recelé quelques surprises. Si tout le monde ne lit pas du Paulo Coelho comme Hugo Lloris, plusieurs tricolores avaient dit le plus grand bien des biographies découvertes pendant le séjour à Riberao Prato. « Je suis content quand je vois certains joueurs qui n’ont pas l’habitude de lire et qui ouvrent nos bouquins, reconnaît Emmanuel Laureau. Quand t’arrives à faire partager ça, c’est une satisfaction.

Et si ça peut leur donner des idées et leur donner envie d’écrire un livre à la fin de leur carrière..Pour eux c’est même pas une semaine de travail, et ça marche très bien ». « L’Euro 2016, la folle aventure d’une victoire » signé Antoine Griezmann dans 20 ans, c’est tentant, non ?

>> Si vous voulez tenter de jouer et remporter l'Euro avec les Bleus, c'est par ici

Mettez vous dans la tête de Deschamps pour gagner l'Euro
Mettez vous dans la tête de Deschamps pour gagner l'Euro - Capture d'écran/20 minutes