Angleterre-France: Deschamps veut montrer que les Bleus «sont fiers d’être français»

FOOTBALL Ce lundi, Didier Deschamps et Hugo Lloris ont parlé pour la première fois depuis les attaques survenues pendant France-Allemagne vendredi au Stade de France…

Julien Laloye

— 

Didier Deschamps et Hugo lloris en conférence de presse lundi soir.
Didier Deschamps et Hugo lloris en conférence de presse lundi soir. — AFP

De notre envoyé spécial à Londres,

Un bouquet de fleurs gentiment déposé au nom des journalistes anglais les attendait sur le pupitre. Didier Deschamps et Hugo Lloris ont ensuite pris plus de temps que d’habitude, notamment le sélectionneur, pour partager leur émotion d’être là, à Londres, prêts à disputer un match de foot, malgré tout, trois jours après les attentats qui ont frappé Paris et qui les visaient aussi, dans une certaine mesure.

« Permettre aux gens de s’échapper pendant 90 minutes »

« Les circonstances sont dramatiques, a concédé Hugo Lloris. Mais on a eu quelques jours pour faire le deuil et je pense que le staff et le président ont pris la bonne décision de nous faire jouer ce match. On se doit demain de jouer pour notre pays, pour les victimes, permettre aux gens de s’échapper pendant 90 minutes si c’est possible ».

>> A lire aussi : Comment jouer un match de foot après une telle tragédie ?

Visiblement ému, Didier Deschamps, qui a pris du temps après chaque question pour peser ses mots, a répété plusieurs fois la responsabilité qui incombait à ses joueurs de « montrer qu’ils sont fiers d’être français et fiers de porter les couleurs bleu blanc rouge ».

« La responsabilité qui est la nôtre est encore plus grande aujourd’hui »

« C’est difficile de répondre face à une telle atrocité, c’est dur de trouver des mots. Nous pensons tous aux victimes et à leur famille qui sont dans la douleur et qui le resteront. Ce match n’aura pas qu’une dimension sportive mais bien plus. Il faudra montrer que nous sommes fiers d’être français dans une enceinte historique avec un peuple anglais que je remercie pour les témoignages de solidarité. Convaincu que le match de demain sera plein d’émotion. La France tout entière est marquée à tout jamais par ce qui est arrivé ce vendredi 13. La responsabilité qui est la nôtre est encore plus grande aujourd’hui ».

>> A lire aussi: Le prince William assistera au match entre la France et l'Angleterre «par solidarité avec le peuple français»