Scandale de la Fifa: Coca Cola exige la démission de Blatter, qui refuse

FOOTBALL Le producteur de sodas et McDonald's ne veulent plus voir le Suisse à la tête de la Fifa...

20 Minutes avec AFP

— 

Coca Cola est l'un des principaux sponsors de la Fifa.
Coca Cola est l'un des principaux sponsors de la Fifa. — JOHN MACDOUGALL / AFP

Les sponsors siffleraient bien la fin du match… Coca-Cola et McDonald’s ont demandé vendredi à l’actuel président de la Fifa, Sepp Blatter, impliqué dans un scandale de corruption, de démissionner « immédiatement ». Une exigence « pour le bien du jeu » a fait savoir le producteur de sodas dans un communiqué, en disant espérer qu’« une procédure de réforme crédible et viable puisse sérieusement commencer ».

« Les événements des dernières semaines ont continué de ternir la réputation et diminué la confiance du public en son leadership », déplore de son côté McDonald’s.

L’avocat de Sepp Blatter a réagi

L’avocat de Sepp Blatter a fait savoir que son client ne démissionnera pas. Il a publié a son tour un communiqué : « Si Coca Cola est un sponsor apprécié de la Fifa, monsieur Blatter est, malgré tout son respect, en désaccord avec sa position. » Le contraire aurait été étonnant. Coca Cola et McDonald’s sont deux des plus importants sponsors de la Fifa.