VIDEO. Dynamo Kiev-Guingamp: Un match tendu sur et en dehors du terrain

FOOTBALL Le match a été interrompu dix minutes à cause de débordements en tribunes, et plusieurs joueurs ukrainiens auraient mérité un carton rouge...

Guilhem Richaud

— 

Le gardien du Dynamo Kiev Olexandr Shovkovski a foncé dans la mêlée tête baissée, au risque de recevoir des coups.
Le gardien du Dynamo Kiev Olexandr Shovkovski a foncé dans la mêlée tête baissée, au risque de recevoir des coups. — AFP

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ça n’a pas été un match de tout repos. Le déplacement de Guingamp à Kiev, jeudi soir en seizièmes de finale de la Ligue Europa s’annonçait tendu, il l’a été. Déjà à l’aller, sur le terrain, le ton était monté. Le Dynamo Kiev avec même terminé la rencontre à neuf, après deux cartons rouges en première mi-temps. Au retour, il n’y a pas eu de rouge. Mais dès la première minute, Rybalka aurait dû quitter ses partenaires. Sur un ballon aérien mal jugé, il a séché Claudio Beauvue, d’une semelle en pleine figure. Un geste intolérable, sanctionné seulement d’un carton jaune.

 

Si les choses se sont un peu calmées par la suite, les Ukrainiens n’ont pas pour autant hésité à sortir des règles du jeu à plusieurs reprises. On notera notamment une cuillère digne des meilleurs moments du Top 14 de rugby, du Néerlandais Lens.

Une bagarre dans les tribunes

Dans les tribunes, les supporters du Dynamo se sont également fait remarquer. Et pas vraiment pour leurs tifos et leur soutien sans faille. A dix minutes de la fin du match, alors que leur équipe menait 3-1 et se dirigeait vers une qualification, une violente bagarre a éclaté dans un virage, obligeant l’arbitre à renvoyer tout le monde aux vestiaires pendant une dizaine de minutes.

Inquiets de voir la qualification leur échapper sur tapis vert, les joueurs ukrainiens n’ont pas hésité à intervenir. Le gardien Olexandr Shovkovski a notamment foncé dans la mêlée tête baissée, au risque de recevoir des coups.

 

Conscient du risque de perdre sur tapis vert, le gardien du Dynamo Kiev, Olexandr Shovkovski a cherché à calmer ses supporters. - AFP

 

Une intervention efficace, puisque tout est rentré dans l’ordre au bout d’une dizaine de minutes et le match a pu aller à son terme. Le Dynamo va maintenant devoir rendre des comptes à l’UEFA. Déjà dans le collimateur pour le comportement de ses supporters, il risque une lourde amende, dans les semaines à venir.