CAN 2015: Des agressions anti-noirs après l’élimination de la Tunisie

FOOTBALL Les Aigles de Carthage ont été sortis dans des conditions critiquées...

20 Minutes avec AFP

— 

Les joueurs tunisiens et l'arbitre de leur quart de finale de la CAN 2015, le 31 janvier 2015.
Les joueurs tunisiens et l'arbitre de leur quart de finale de la CAN 2015, le 31 janvier 2015. — KHALED DESOUKI / AFP

L'Association des étudiants et stagiaires africains en Tunisie a dénoncé une «dizaine d'agressions» ayant visé la communauté subsaharienne après l'élimination de la Tunisie de la Coupe d'Afrique des Nations de foot, soulignant que ces attaques racistes n'étaient «pas isolées».

«L'Association des Etudiants et Stagiaires Africains en Tunisie (AESAT) a répertorié une dizaine de cas (d'agression) notamment dans les villes de Tunis et Sfax», souligne-t-elle dans un communiqué, précisant que des plaintes ont été déposées.

«Ce genre d'actes n'est pas isolé»

Cette association a aussi recensé «des cas d'agressions verbales» ainsi que «des propos injurieux et racistes» sur les réseaux sociaux.

«Ce genre d'actes n'est pas isolé», souligne l'AESAT, rappelant que «la communauté noire a souvent fait l'objet d'actes similaires». «L'issue de cette rencontre (de foot) n'a fait que mettre en évidence le racisme auquel la communauté noire vivant en Tunisie fait face de la part de certains Tunisiens», poursuit-elle.

La Tunisie, éliminée samedi en quart de final après notamment un penalty litigieux accordé à la Guinée équatoriale, pays organisateur de la CAN-2015 (2-1 a.p.), a très vivement dénoncé l'arbitrage et même accusé la Confédération africaine (CAF) d'avoir favorisé les Equato-guinéens.