France-Espagne: Cette fois, Tony Parker est passé à côté (contrairement à Pau Gasol)

BASKET La star des Bleus est passé à côté de la demi-finale perdue contre l'Espagne (80-75)...

Francois Launay

— 

Tony Parker lors de France-Lettonie le 15 septembre 2015.
Tony Parker lors de France-Lettonie le 15 septembre 2015. — Michel Spingler/AP/SIPA

La comparaison fait mal. Quand Pau Gasol, le patron espagnol, a éclaboussé de sa classe la demi-finale face à la France en inscrivant la moitié des points de son équipe, Tony Parker, la star des Bleus, est passé totalement à côté de son match. Alors c’est vrai, les deux joueurs n’évoluent pas au même poste mais quand l’un a porté les siens, l’autre a précipité leur chute. Explications.

Un manque d’efficacité incroyable. 

4 tirs réussis sur 17. 24 % d’efficacité, dix petits points au compteur et deux lancer francs cruciaux ratés en prolongation : Tony Parker n’était que l’ombre de lui-même jeudi soir au stade Pierre-Mauroy. Pourquoi le quadruple champion NBA a failli au moment le plus important de la compétition ? Vincent Collet a un début d’explication. « Il y a plein de facteurs comme la défense des Espagnols, peut-être aussi la fatigue en fin de match. Et puis, il y a la pression aussi. Il faut mesurer ce que représentait cet Euro chez nous. C’était le point d’orgue de leur carrière et de la mienne aussi », lâche un sélectionneur français abattu.

Un Euro raté dans les grandes largeurs

Le réveil n’aura été que de courte durée. Critiqué pour son manque d’influence dans le jeu français depuis le début de la compétition, Tony Parker s’est réveillé en quart de finale contre la Lettonie. Avec dix-huit points, le meneur avait même fini meilleur marqueur de la rencontre. Le seul coup d’éclat d’un Euro que la star française aura traversé comme un fantôme. Méconnaissable dans le jeu, Parker n’aura jamais été si peu influent en bleu. La fin d’une saison difficile pour le Français éliminé dès le premier tour des play-offs avec les Spurs.

La suite

Il ne faudrait pas non plus enterrer Parker et ses quinze ans au plus haut niveau trop vite. Dans les moments difficiles, la star de 33 ans a toujours su se relever. Si les Bleus se qualifient pour les Jeux de Rio l’an prochain, le plus gros palmarès du basket français aura à cœur de prendre sa revanche et de s’offrir une sortie digne de ce nom. De toute façon, il ne peut pas faire pire que sa demi-finale face à l’Espagne. Après tout Pau Gasol n’avait pas réussi un grand match au Mondial l’an dernier face aux Français. On connaît la suite…