Jan Ullrich admis en hôpital psychiatrique après avoir agressé une escort-girl à Francfort

CYCLISME Jan Ullrich avait été arrêté vendredi au petit matin par la police allemande...

W.P., avec AFP

— 

A droite, Jan Ullrich
A droite, Jan Ullrich — FABRICE COFFRINI / AFP

Les choses vont mal pour Jan Ullrich. Arrêté vendredi par la police après avoir agressé une escort-girl avec qui il avait passé la nuit à Francfort, l’ancien vainqueur du Tour de France a été admis dans un hôpital psychiatrique. « Jan Ullrich a été admis dans une clinique psychiatrique vendredi soir, où son état de santé est maintenant évalué par des spécialistes », a déclaré samedi une porte-parole de la police de Francfort, sans toutefois préciser combien de temps l’Allemand y resterait.

Ullrich était « sous l’influence de l’alcool et de drogues » lors de son arrestation, avait précisé la procureure Nadja Niesen, ajoutant qu’une enquête « pour tentative d’homicide et blessures corporelles dangereuses » avait été ouverte. En fin d’après-midi vendredi, les autorités avaient décidé de le remettre en liberté, « les conditions pour une incarcération n’étant pas réunies ».

Sauf qu’une fois sorti dans la cour intérieure du commissariat, Ullrich aurait été pris de panique et un nouvel incident aurait eu lieu, explique l’agence dpa. « En raison de son état mental et physique, il n’y avait pas d’autre choix » que de le transporter dans un hôpital psychiatrique avec une ambulance, a précisé une porte-parole de la police.