Giro: Froome nouveau maillot rose, Pinot sur le podium, Yates qui explose, c'était quoi cette étape de fou ?

CYCLISME Les fauves ont été lâchés…

J-L. D.

— 

Tout allait bien pour la concurrence quand soudain Froome a allumé la mèche.
Tout allait bien pour la concurrence quand soudain Froome a allumé la mèche. — Jean-Michel Paint

Depuis le début de ce Giro, Froome, dont la présence est controversée sur le tour italien, se montrer plutôt discret et pas vraiment dans ses grands jours. Il a totalement rectifié le tir ce vendredi 25 mai en remportant l’étape du jour suite à une offensive en solo entamée 80 kilomètres avant l’arrivée. Parti tout seul profiter du bon air vivifiant italien, le mec n’a jamais été rattrapé et a mis près de trois minutes à ses poursuivants, sans pression. Avec cette performance où il a mis l'ensemble du peloton en PLS (Position latérale de salbutamol), il récupère le maillot rose (de leader du Giro) et devient le grand favori à la victoire finale. 

Simon Yates, leader avant le début de l’étape, a été totalement lâché, et ne figure même plus dans le Top 10. Pinot, lui, qui a tenu tant bien que mal dans le groupe de "poursuivants" de Froome (tout de même relégué à plus de trois minutes), remonte sur le podium grâce à sa belle performance du jour. Mais face à un tel Froome, et avec plus de quatre minutes de retard à deux jours de la fin du Tour, c’est le seul objectif qu’il peut conserver.