20 Minutes : Actualités et infos en direct
FootballCoupe du monde 2022 : Le Graët espère que Deschamps « dira oui » à une prolongation… Revivez cette journée avec nous
live

Terminé

Coupe du monde 2022 : Le Graët espère que Deschamps « dira oui » à une prolongation… Revivez cette journée avec nous

FootballAu lendemain de l’incroyable qualification de l’équipe de France contre l’Angleterre (2-1), mais aussi de celle totalement inattendue du Maroc face au Portugal (1-0), on vous fait vivre ce passionnant dimanche de Coupe du monde au Qatar
Didier Deschamps et Noël Le Graët en pleine discussion avant le match de poule face au Danemark.
Didier Deschamps et Noël Le Graët en pleine discussion avant le match de poule face au Danemark. - Franck Fife / AFP
Jérémy Laugier

Jérémy Laugier

L’ESSENTIEL

  • Ce dimanche, à une semaine de la finale, il ne reste plus que quatre équipes en course sur les 32 qui ont commencé la Coupe du monde au Qatar.
  • L’Argentine et la Croatie préparent leur demi-finale de mardi (20 heures) ; la France et le Maroc celle de mercredi (20 heures).
  • On va évidemment revenir dans tous les sens, ce dimanche, sur la qualif' de nos Bleus pour le dernier carré du Mondial, au terme d’un match particulièrement intense et indécis contre les Anglais.
  • A suivre aussi : les répercussions de l’élimination en quart de finale chez les nations concernées. Notamment au Portugal, où le cas Cristiano Ronaldo n’a pas fini de faire débat.

22h12

Allez on va plier pour ce soir, on se retrouve demain pour une nouvelle journée d'attente avant la demi-finale des Bleus ! Bonne nuit tout le monde !

20h50

« C'est lui qui décide », Le Graët confirme que Deschamps a la main sur la suite de sa carrière de sélectionneur

Le président de la 3F, interrogé par la chaîne l'Equipe, a confirmé ce que tout le monde avait compris. A savoir que DD pourra décider de son avenir en toute sérénité après cette qualification en demi-finale. Zizou va pouvoir se retrouver un club


« On a la chance d'avoir un bon coach, un bon staff technique. Il n'y a pas de dérapage. Les joueurs ont besoin d'être rassurés, on a vraiment une équipe de responsables de grande qualité autour d'eux. Je ne suis pas venu pour parler de 2021. On en a déjà assez parlé. On a remis les choses en place avec le même staff et ça marche. Didier Deschamps n'a pas perdu la main. Il respire le bonheur, les joueurs aussi, ça se voit. La question de prolonger lui appartient totalement. Trouver un entraîneur de cette qualité, ce n'est pas facile. C'est lui qui décide, j'espère qu'il dira oui. Mais ça mérite toujours, surtout de sa part, une réflexion. »

19h40

« Venez assister à la demi-finale de l'Angleterre au stade des Spurs » Un fail informatique comme on les aime raconté par le Daily Mail

Figurez-vous que le service marketing des Spurs a envoyé un mail à toute sa base de données, invitant les supporters anglais à venir en masse mercredi prochain au nouveau stade de Tottenham pour assister à la demi-finale sur écran géant. « Avec l'enjeu d'une place en finale, l'Angleterre a rendez-vous avec son destin mercredi à 19h. Les hommes de Southgate vont-ils êtres les premiers à atteindre la finale depuis 1966 . Réservez votre place ! ». Oups.

18h40

Quelle douceur ce match de Grizou quand on y repense (et qu'on le revoit)


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

18h

Enfin un petit mot de Benzema pour les copains. Ca commençait à faire long depuis son départ à la veille du premier match contre l'Australie


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

m

17h15

Comme depuis 40 ans, il y aura un joueur du Bayern ou de l'Inter en finale

Une stat marrante que vous avez peut-être vu passer sur les réseaux. Depuis la Coupe du monde 1982, une récurrence statistique montre qu'il y a toujours au moins un joueur de l'Inter Milan ET du Bayern Munich parmi les deux équipes finalistes du Mondial. Tradition respectée en 2022, malgré l'absence de l'Italie et l'élimination du Mondial. La France et le Maroc comptent au moins un joueur munichois (Upamecano, Pavard, Coman, Mazraoui), tandis que l'Argentine et la Croatie comptent tous deux un joueur de l'Inter (Brozovic et Lautaro Martinez). Quelle coïncidence quand même

16h10

Le rêve de CR7 de gagner une Coupe du monde « a pris fin »

La star portugaise, qu'on ne devrait plus revoir en sélection, est revenu sur l'élimination du Portugal samedi en quarts de finale du Mondial. Pas trop de ressentiment à l'égard de Fernando Santos, encore que :

"Remporter une Coupe du monde pour le Portugal était le rêve le plus grand et le plus ambitieux de ma carrière. J'ai remporté de nombreux titres de dimension internationale, y compris pour le Portugal, mais placer le nom de notre pays au plus haut niveau planétaire était mon plus grand rêve. Je me suis battu pour ce rêve. Les cinq fois où j'ai participé à des Coupes du monde en 16 ans, toujours aux côtés de grands joueurs et soutenu par des millions de Portugais, j'ai tout donné. J'ai tout donné sur le terrain. Je n'ai jamais tourné le dos au combat et je n'ai jamais renoncé à ce rêve. Malheureusement, hier, le rêve a pris fin. Je veux juste que tout le monde sache que beaucoup de choses ont été dites, beaucoup de choses ont été écrites, beaucoup de choses ont été spéculées, mais mon dévouement au Portugal n'a pas diminué un seul instant. J'étais toujours là à me battre pour l'objectif de chacun et je ne tournerais jamais le dos à mes coéquipiers et à mon pays. Pour l'instant, il n'y a pas grand-chose à ajouter. Merci le Portugal. Merci, le Qatar. Le rêve était beau tant qu'il a duré... Maintenant, espérons que le temps sera bon conseiller et permettra à chacun de tirer ses propres conclusions."

15h36

Les mots d'Alan Shearer pour consoler Harry Kane (The Athletic)

«Je connais sa position et je connais son état d'esprit et je sais qu'il mettra sa tête sur l'oreiller cette nuit et la suivante et quelques autres encore et il clignera des yeux et fixera le plafond. Il va revivre son penalty encore et encore (...) et dans son esprit, il se convaincra que cette fois, il marque. Et je vous promets que ça restera en lui pour toujours. Parfois, la merde se produit. Harry est un avant-centre exceptionnel, un joueur exceptionnel, point final »

15h

Les Marocains crâmés ? « On ressent des douleurs, mais on va se préparer »

Galvanisés par la portée historique de leur exploit, les Marocains abordent en serrant les dents, malgré la fatigue, les blessures et les risques de forfaits, leur demi-finale du Mondial-2022 contre la France, mercredi.

« On ressent les douleurs, mais on va se préparer, pas le choix », raconte le milieu aux trois poumons Sofyan Amrabat, qui a « commencé le match (contre le Portugal, 1-0) sans être frais à 100 %, mais il faut tout donner et se battre jusqu’à la fin ». « Nous étions déjà fatigués après les 120 minutes contre l’Espagne (0-0, 3 t.a.b. à 0 en 1/8 de finale) », ajoute le joueur de la Fiorentina, une des révélations de la Coupe du monde pour son inépuisable activité.

Pour la bagarre contre le Portugal, en quarts, Walid Regragui avait « perdu deux joueurs importants avec (Nayef) Aguerd et (Noussair) Mazraoui. Mais ceux qui sont entrés ont fait un travail extraordinaire ». Le sélectionneur risque bien de ne pas récupérer le défenseur central de West Ham ni le latéral gauche du Bayern Munich pour la demie. Jawad El Yamiq et Yahya Attiat Allah devraient poursuivre leur intérim contre les Bleus.

Regragui a probablement perdu aussi l’autre membre de sa charnière, le capitaine Romain Saïss, sorti sur une civière en début de seconde période en quarts.

« Ma cuisse, on va voir, on va faire les examens », explique le capitaine marocain, révélant avoir « joué sur une jambe pendant 55 minutes » contre le Portugal. Le défenseur du Besiktas, veut y croire, « je vais tout faire pour être là », lance-t-il, « j’ai envie d’aider mon équipe, mais il y a des moments où il faut savoir être raisonnable et ne pas être un poids juste pour sa fierté personnelle ».

Sans Aguerd et Saïss, Regragui devrait jouer avec sa charnière B, associant le Brestois Achraf Dari à El Yamiq. Le joueur de Valladolid a assuré en 1/8 et en quarts, le Breton est un peu plus juste pour contrer le trio d’attaque français Kylian Mbappé, Olivier Giroud, Ousmane Dembélé.

14h25

Elle est là, la surprenante décla de ce France-Angleterre !


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

14h06

Une centaine d’interpellations sur les Champs-Elysées

Des incidents ont eu lieu samedi soir après la qualification du Maroc et celle de la France en demi-finales de la Coupe du monde. L’AFP fait état ce dimanche d’au moins 170 interpellations dans toute la France, dont une centaine à Paris. Cette info, de source policière et du parquet de Paris, concerne essentiellement les Champs-Élysées, où environ 20.000 personnes s’étaient rassemblées dans la soirée. Sur les 100 personnes interpellées, 80 (dont 23 mineurs) ont été placées en garde à vue dans la capitale, a détaillé le parquet. Ces incidents ont éclaté vers 23 heures, avec « des jets de projectiles lancés sur les forces de sécurité » et « trois véhicules incendiés ». « La devanture d’un café a été abîmée, la vitre d’une banque étoilée et un hall d’entrée a subi des dégradations », ajoute la préfecture, qui précise qu'« aucun incident significatif n’a été signalé ». Selon la préfecture de police, 19 policiers ont été légèrement blessés.

13h32

Pas de piège de déjà se voir en finale, vraiment ?

L’équipe de France a cherché à balayer du mieux possible le fait qu’elle semble totalement destinée à pouvoir défendre son titre, dimanche prochain en finale, en raison de son adversaire marocain, clairement héroïque mais aussi archi-diminué désormais. « On ne sous-estimera personne », assure par exemple Adrien Rabiot. Mais Aymeric nous explique ci-dessous pourquoi la tentation de déjà nous voir en finale va être très forte d’ici mercredi soir.


13h16

Didier Deschamps sélectionneur au moins jusqu’en 2024 ?

C’est Le Parisien qui l’assure ce dimanche matin : Didier Deschamps va rester en poste au moins jusqu’à l’Euro 2024 en Allemagne. La qualification en demi-finale des Bleus permet en effet à DD d’être maître de son destin. « Avant la demie, on discute. Après, c’est lui qui décide », a souvent répété Noël Le Graët. Et d’après Le Parisien, le sélectionneur des Bleus glisse en privé qu’il veut au moins poursuivre son bail jusqu’à cet Euro 2024. Une compétition qu’il n’a pas encore remportée, après la finale en 2016 (0-1 contre le Portugal) puis le fiasco en 2021 (8e de finale face à la Suisse). Une réaction, Zizou ?


13h07

Le prince William « si fier » des Three Lions malgré l’élimination

Le plus gallois des supporteurs anglais n’a pas manqué de saluer dès samedi soir le parcours des Three Lions durant cette Coupe du monde. « Gareth, Harry et toute l’équipe d’Angleterre, je suis désolé pour vous tous. Vous vous êtes tellement investis dans ce tournoi et nous sommes tous si fiers de vous. Gardez la tête haute et à la prochaine fois », a exprimé le prince William sur Twitter, après l’élimination face aux Bleus en quarts. Ouf, enfin un Britannique qui ne fait pas référence à l’arbitrage ou au mérite supposé de l’Angleterre de poursuivre l’aventure.


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

12h59

Shakira s’enflamme pour le Maroc

Et oui, l’une des réactions inattendue à la qualif' (qui l’était tout autant) de la sélection marocaine, dans le dernier carré du Mondial, est venue de Shakira. Mme Waka Waka a ainsi fait référence aux paroles de sa chanson phare, hymne de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, en glissant un « This time for Africa » accompagné du drapeau marocain. Les Lions de l’Atlas deviennent en effet la première nation africaine à prendre part à une demi-finale (mercredi 20 heures contre la France donc) d’un Mondial.


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

12h40

Voilà un autre tweet qui nous a bien fait marrer ce dimanche matin, avec le « tout est pardonné » de ce compte de supporteurs de l'Irlande, 13 ans après la célèbre main de « Titi » Henry synonyme de qualif' au Mondial 2010 en Afrique du Sud.


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

12h02

Amélie Oudéa-Castéra revient sur son pull arc-en-ciel

La ministre des Sports, qui s’est exprimée ce dimanche sur France Info, a évoqué son choix de porter un pull arc-en-ciel, la veille dans les tribunes d’Al-Khor, à l’occasion de France-Angleterre (2-1). Elle a tenu à « exprimer (son) engagement en faveur des droits humains dans leur ensemble, notamment des droits LGBT », tout en rappelant qu’il s’agissait samedi de « la Journée internationale des droits de l’homme ». « AOC » a ensuite précisé avoir opté pour cette tenue symbolique « sans agressivité à l’égard du Qatar », qu’elle considère comme « un partenaire ».



11h59

La presse anglaise glisse du français dans sa Une

Alors, combien de fans des Bleus vont accrocher à leur mur cette jolie Une « Merde ! » du Daily Star, ou la « Au revoir Qatar » du Sunday Express ? Pas le plus petit de nos plaisirs que de se faire cette revue de presse ce dimanche matin, il faut le reconnaître.


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

11h43

Le fracassant retour de « la chatte à DD » ?

Aymeric s’est penché sur la question cette nuit au Qatar, et on ose le dire du bout des lèvres : on a quand même une méchante trogne de triple vainqueur de Coupe du monde, y compris dans ce qu’on voit sur le banc de touche, où on est très loin du fiasco de l’Euro 2021.


11h29

Le troll d'or du jour est pour Yann Delaigue

S'il y en a bien un qui s'est montré inspiré sur Twitter, ce dimanche matin, c'est l'ancien international du XV de France de rugby Yann Delaigue. Celui-ci nous ressort une vieille vidéo bien sympa en soi, avec Jonny Wilkinson, qui apprend à Harry Kane a frapper une pénalité plutôt qu'un penalty. Toute la séquence est teeeeeeellement savoureuse au vu de l'échec de l'attaquant de Tottenham samedi soir, qui a appliqué au pire des moments les conseils de Sir Jonny be God.


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Sujets liés