Coupe du monde 2022 : Les coiffeurs se préparent, Théo joue pour Lucas… Le journal des Bleus

FOOTBALL Tout ce qu’il faut savoir sur l’actualité de l’équipe de France au Qatar avec le café et la chicha

Aymeric Le Gall
— 
Theo Hernandez était en conférence de presse au lendemain de la victoire face au Danemark.
Theo Hernandez était en conférence de presse au lendemain de la victoire face au Danemark. — SPP//SIPA

Alors, on n’est pas bien là ? Décontracté de partout à l’idée qu’après deux matchs de Coupe du monde, l’équipe de France est la seule nation de la compétition à compter deux victoires et à être d’ores et déjà assurée de voir la couleur des 8es de finale. Dimanche était un lendemain de victoire, le programme fut donc léger, à l’image de ce Journal des Bleus (la belle excuse).

Les Bleus acclamés samedi soir

Après leur beau succès face au Danemark, les Bleus ont été accueillis comme des rock stars dans leur hôtel d’Al Messila. Des images qui en rappellent d’autres, en Russie pour ne pas les citer. On se souvient comment ça s’était fini. Mais chut, on s’est promis d’attendre un peu avant de prendre le boulard. On fait comme nos joueurs, concentration, sérieux et humilité.



Les coiffeurs en action

Alors que le sujet central ces prochains jours va être, non de savoir si Deschamps va faire tourner face à la Tunisie mercredi, mais plutôt dans quelle largeur, les remplaçants et les joueurs qui ne sont pas entrés en jeu samedi ont eu droit à un petit match amical face à l’équipe locale d’Al-Ahli (D1 qatarie) en guise de préparation. Résultat, victoire 2-0 des Bleus bis avec des buts de Marcus Thuram et Mattéo Guendouzi sur péno. Comme lors du précédent match amical des coiffeurs, Eduardo Camavinga a évolué au poste de latéral gauche puisqu’il n’y a plus personne pour occuper ce poste de doublure depuis la blessure de Lucas Hernandez, remplacé dans le XI par le frangin Théo. A voir si DD ira jusqu’à mettre l’ancien Rennais d’entrée à ce poste, ce qui serait pour le coup une énorme curiosité.



Théo joue pour Lucas

Peu à l’aise (et le mot est faible) face aux médias, Théo Hernandez n’y a pourtant pas coupé après le succès face aux Danois. Interrogé dimanche sur la blessure de son grand frère, le Milanais, très bon samedi au stade 974, n’a pour une fois pas eu besoin de se forcer pour nous parler. « Je joue pour les deux, a-t-il expliqué d’entrée. Quand le coach m’a appelé, il était fier pour moi. Moi aussi, j’étais fier d’être avec lui pour une Coupe du monde. Après il y a eu cette très mauvaise nouvelle. Ce n’est pas facile pour lui, sa blessure est très longue. Quand je l’ai remplacé, ce n’était pas facile pour moi non plus. Je l’ai vu par terre, je n’étais pas très bien. Mais après j’ai fait ce que j’avais à faire. Je voulais célébrer cette victoire pour mon frère. »

Le programme du jour

Alors que les titulaires de samedi se sont contentés d’un léger décrassage le lendemain, lundi le groupe se retrouve à nouveau au complet pour un entraînement intégralement ouvert à la presse. Avant cela, c’est au tour de Jules Koundé et de Jordan Veretout d’aller au tableau.