VIDEO. Coupe du monde 2018: Watson était attendu pour ses pronos, mais l'otarie est en rut et préfère s'occuper de ses femelles

FOOTBALL Le zoo d’Amnéville avait annoncé le retour en grande pompe de son pronostiqueur Watson, mais l’otarie est en rut…

A.I.

— 

Coupe du monde 2018: Watson était attendu pour ses pronos, mais l'otarie est en chaleur et préfère aller pécho
Coupe du monde 2018: Watson était attendu pour ses pronos, mais l'otarie est en chaleur et préfère aller pécho — Zoo d'Amnéville

Il y a des priorités dans la vie. Et bien qu’en pleine Coupe du monde, ce n’est peut-être pas le foot. Le zoo d'Amnéville l’a constaté à ses dépens.

L’établissement lorrain avait annoncé le grand retour de Watson, son otarie mâle de 300 kilos, pour les pronostics de l’équipe de France, mais le pronostiqueur est en rut depuis quelques jours… et préfère donc aller s’occuper de ses femelles.

L’une de ses performances d’il y a quatre ans (spoiler : la France gagne)

Du coup, le zoo d’Amnéville a été contraint de reporter son événement à une date non-définie pour le moment : « La seule solution face aux hormones, attendre », commente l’établissement.

Ou alors, en plus d’être en chaleur, Watson est comme nous : un peu fatigué ou perdu dans tous ses pronos animaliers.