Coupe du monde 2018: «Vagin rose»... Une vidéo machiste de supporters brésiliens fait scandale au pays

FOOTBALL Ces supporters brésiliens ont fait honte à leurs compatriotes restés au pays...

A.L.G.

— 

Les fans brésiliens en Russie.
Les fans brésiliens en Russie. — William Volcov/Shutters/SIPA

Ils voulaient faire les malins et ils sont tombés dans leur propre piège. Des supporters brésiliens présents au Mondial russe ont publié sur les réseaux sociaux une vidéo, devenue virale depuis, sur laquelle on les voit chanter avec une femme russe. Ce que cette dame ne sait pas, puisqu’elle ne semble pas parler portugais, c’est qu’ils lui font chanter des obscénités telles que « boceta rosa » (« vagin rose »).

S’ils pensaient juste faire marrer les spectateurs en balançant cette vidéo sur le net, ils ont dû vite déchanter tant cette publication a engendré un vent de révolte de la part des internautes, notamment au Brésil, accusant la bande de machisme et de misogynie.

Les Brésiliens choqués

« Ce n’est pas drôle, c’est du machisme, de la misogynie et c’est honteux, totalement honteux », s’est insurgée sur Instagram la mannequin Fernanda Lima, qui a présenté le tirage au sort du Mondial 2014, au Brésil. « Quelle honte », a lâché de son côté Bruna Marquezine, l’actrice de télénovelas et petite amie de Neymar.

L’histoire a pris une ampleur telle que les autorités brésiliennes ont tenu à réagir par la voix du ministère des Affaires Etrangères : « Toute accusation d’infraction de la législation russe fera l’objet d’enquête de la part des autorités de ce pays. » De plus, l’un des protagonistes de la vidéo a été identifié et il s’agirait d’un policier brésilien de Santa Catarina (sud du Brésil). Celui-ci fera l’objet d’un « processus disciplinaire » selon la presse brésilienne.