Le casse de l'été: Une moto de course championne du monde volée en Belgique

MOTO L'équipe a lancé un appel à témoins...

M.C.-V. avec AFP

— 

Esteve Rabat le 17 août 2014 à Brno.
Esteve Rabat le 17 août 2014 à Brno. — Lubos Pavlicek/AP/SIPA

Les employés de l’écurie Marc VDS à Charleroi ont eu une mauvaise surprise en ouvrant la porte de leur atelier mercredi : la moto (un modèle Kalex) exposée dans le hall d’entrée a disparu.

Un véritable commando a été dépêché pour subtiliser la moto : un groupe de quatre personnes, toutes cagoulées et gantées, a débarqué aux alentours de deux heures du matin à bord d’une fourgonnette elle-même volée.

Le butin représente un joli pactole : un modèle identique (introuvable dans les concessions lambdas) coûte environ 100 000 euros en seconde main. De plus, la moto dispose d’un historique extrêmement rare, puisqu’il s’agit de l’engin champion du monde de Moto2 (la deuxième division des grands prix moto) de l’Espagnol Esteve Rabat en 2014. Le pilote a envoyé un message sur Twitter pour aider les recherches :

Aidez-nous à retrouver une moto à laquelle nous sommes spécialement attachés, l’équipe et moi-même. Si quelqu’un dispose d’une quelconque information, merci de contacter l’équipe

La police de Charleroi a été chargée de l’enquête. L’équipe belge a partagé l’info sur les réseaux sociaux, afin de retrouver l’objet du délit. « La moto, qui fait la fierté du patron, était exposée dans le hall d’entrée de l’atelier, où on autorisait des gens à pénétrer pour se faire photographier avec elle », a expliqué Sarah Colson, salariée de Marc VDS, à l’AFP.